Le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER)

Le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER) est présidé par le ministre en charge de l’agriculture. Le CGAAER assure des missions de conseil, d’expertise, d’évaluation, d’audit et d’inspection, par exemple sur des  questions stratégiques comme l’agro-écologie et la lutte contre le changement climatique, la gestion de crises de marché ou de crises sanitaires, l’appui à l’international. Il peut aussi participer à la conception de lois.

Pour plus d'informations, consultez la page dédiée à l'organisation et aux publications du CGAAER

Retour d’expérience sur les épisodes caniculaires et la sécheresse de 2019

Le CGEDD et le CGAAER ont été chargés d’un mission de retour d’expérience sur les deux épisodes caniculaires de l’été 2019. Les conséquences et enseignement de ces événements ont été analysés dans différents domaines : réseaux divers d’infrastructures, forets et milieux naturels en particulier.
03/11/2020
Publication

Suivi de la réforme des seuils de dédoublement dans l’enseignement technique agricole

Le Ministre a confié au Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux (CGAAER) et à l'inspection de l'enseignement agricole (IEA) la réalisation d'une première analyse de l'impact de la mise en œuvre de la réforme des seuils de dédoublement des classes dans l'enseignement technique agricole lors de la rentrée scolaire 2019
03/11/2020
Publication

Mission d’expertise de la sécurité dans les laboratoires de recherche sur les prions infectieux

Dans un contexte marqué par le décès d’une technicienne de recherche, dû au variant de la maladie de Creutzfeldt-Jakob, pouvant résulter d’une exposition à des protéines prions infectieuses lors d’une piqûre survenue au cours d’une manipulation expérimentale, la mission interministérielle conduite par le CGAAER et l’IGESR a procédé à une évaluation des plans de maîtrise de la sécurité dans les laboratoires de recherche travaillant actuellement sur ce type de prions.
Publication

La valorisation des gros bois

Alors que les scieries industrielles de bois résineux plébiscitent les bois de taille moyenne, de nombreux propriétaires laissent s’accumuler un capital sur pied important dans les gros et très gros bois. Comment expliquer ce paradoxe ? Quelles conséquences pour la forêt et la filière bois ?
28/10/2020
Publication

Pages