Le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER)

Crédit ci-après
Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr

Le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER) est présidé par le ministre en charge de l’agriculture. Le CGAAER assure des missions de conseil, d’expertise, d’évaluation, d’audit et d’inspection, par exemple sur des  questions stratégiques comme l’agro-écologie et la lutte contre le changement climatique, la gestion de crises de marché ou de crises sanitaires, l’appui à l’international. Il peut aussi participer à la conception de lois.

Pour plus d'informations, consultez la page dédiée à l'organisation et aux publications du CGAAER

Agri 2050 : Une prospective des agricultures et des forêts françaises

Quels futurs possibles pour l’agriculture et la forêt françaises à l’horizon 2035 et à l’horizon 2050 ? AGRI 2050 apporte une contribution aux débats. Si à l’horizon 2035 une image vraisemblable peut être dessinée à partir des travaux existants, à 2050, le champ des scenarios est ouvert. AGRI 2050 en identifie quatre : Sobriété savante, Capitalisme environnemental, Renouveau productiviste, Citoyens des territoires. Le rapport considère qu’au regard des scénarios l’action publique sera toujours utile pour préparer ou accompagner les évolutions à venir.
05/03/2020
Publication

Installation et maintien de l'exercice vétérinaire dans les territoires ruraux

S'appuyant sur des données statistiques nationales et un certain nombre de cas de figure locaux, la mission conduite par le CGAAER a conclu au caractère avéré d’une tendance à la désertification par la profession vétérinaire de certains territoires ruraux et estimé élevé le risque d’une accentuation significative de cette tendance dans les années à venir. Une enquête de parangonnage réalisée auprès d’une dizaine d’États-membres de l'Union européenne a abouti au même constat sans pour autant identifier de mesures de remédiation innovantes. Vue l’urgence, la mission a considéré nécessaire de proposer un plan national d’action pour lutter contre cette tendance préoccupante.
13/02/2020
Publication

Pages