Labels et signes de qualité

Connaissez-vous le poireau de Créances ?

Saviez-vous qu’il existait un poireau en France garanti par une indication géographique protégée (IGP) ? Un poireau bien particulier, à l’odeur et la saveur de son terroir d’origine. Zoom sur le poireau de Créances, légumes de qualité encore méconnu.
05/06/2019
Info +

Rapport Appel à Projet de Recherche Compétitivité des filières animales françaises (projet COMPANI)

Recherche réalisée sous la coordination de Stéphane Turolla (INRA UMR SMART-LERECO) - Financement : appel à projets de recherche "Compétitivité", ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Présentant les résultats d'une recherche récente, ce rapport dresse un bilan et identifie les principaux déterminants de la compétitivité des filières françaises de produits animaux.
28/05/2019
Info +

Rapport Appel à Projets de Recherche Compétitivité hors coût des exploitations agricoles françaises (projet Différenciation)

Recherche réalisée sous la coordination de Philippe Jeanneaux (VetAgro Sup, UMR TERRITOIRES) - Financement : appel à projets de recherche "Compétitivité", ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Présentant les résultats d'une recherche récente, ce rapport montre l'intérêt pour les exploitations agricoles d'adhérer à des signes de qualité et d'origine, pour différencier leurs produits et renforcer leur compétitivité.
28/05/2019
Info +

Comment l'agroforesterie contribue-t-elle à la qualité des aliments ?

L'agroforesterie est utilisée dans les cultures, mais également dans l'élevage. Poules, bovins et porcins... L'agroforesterie présente des avantages tant pour les producteurs que pour les consommateurs. Interview d'Alain Canet, agronome fondateur de l'association « Arbre et Paysage 32 », dans le Gers.
17/05/2019
Info +

Les experts alim'agri : qu'apporte la loi alimentation à la restauration collective ?

La loi EGalim prévoit de nombreuses dispositions pour la restauration collective. La plus emblématique, dont le décret d'application a été publié le 24 avril 2019, consiste à fixer un objectif d’approvisionnement en produits biologiques d’ici 2022. Les explications de Cédric Prévost, sous-directeur de la politique de l’alimentation au ministère.
25/04/2019
Info +

Pages