03 août 2020 Info +

Les produits de saison d’août

Au cœur de l'été, la saison des fruits rouges et des prunes bat son plein ! C'est aussi le moment de profiter des fromages estivaux, des poissons et crustacés accompagnés de légumes qui regorgent de nutriments. Manger de saison, c’est respecter le cycle de la nature et être acteur de la transition agroécologique.

Légumes et herbe aromatique

La courgette peut avoir différentes tailles et couleurs. Elle se marie aux quiches, aux cakes et aux soupes froides d'été. 118 539 tonnes ont été produites en 2019 (source Agreste).

Originaire du Pakistan et de l'Inde, le concombre est l'un des légumes les plus riches en eau. Consommé souvent cru, il peut également se cuire comme une courgette. La France en a produit 132 796 tonnes en 2019 (source Agreste).

Le persil est l'une des herbes aromatiques les plus utilisées dans la cuisine française. Plus il est frais, plus il dégage de saveur ; le persil plat a des notes plus prononcées que le persil frisé. 20 874 tonnes ont été produites en 2019 (source Agreste).

Fruits

La framboise regorge de nutriments ! Minéraux, antioxydants… Elle possède par ailleurs un faible apport calorique. Le plus souvent rouge, elle peut également arborer une couleur jaune-orangée ou noire. 5 355 tonnes ont été produites en 2019 (source Agreste).

La mirabelle est une variété de prune produite principalement en régions Grand-Est et Auvergne-Rhône-Alpes. Petite, ronde, jaune et parfois tachetée de rousseurs, elle se caractérise par son goût sucré et doux. La mirabelle de Lorraine IGP est récoltée et conditionnée à parfaite maturité pour garantir une teneur en sucre minimale. 15 292 tonnes de mirabelles ont été produites en 2019 (source Agreste), dont 6 000 tonnes sous IGP.

Poissons

Avec son dos bleu acier et ses rayures, le maquereau se déguste aussi bien en papillote, au barbecue ou à la moutarde, que sous sa forme fumée ou en conserve. 5 790 tonnes ont été débarquées dans les halles à marée françaises en 2019 (source FranceAgriMer).

En paëlla, en spaghetti ou nature, la crevette se déguste sous différentes formes. Sa chair est fragile : mieux vaut acheter les crevettes vivantes. Pour s'assurer de la fraîcheur des crevettes cuites, vérifier que la queue est bien repliée sous l'abdomen.

Viande

Un léger crépitement à la sortie du four, une peau qui croustille, le poulet rôti est la star des tables dominicales. Sa consommation a augmenté de 3% en 2019 par rapport à 2018, avec une production de 848 millions de volailles (Agreste).

Privilégiez un poulet « fermier » élevé en plein air ou en liberté, bio ou sous signe de qualité, par exemple :

  • le poulet fermier Label rouge, le plus souvent sous Indication géographique protégée (IGP), est issu d’une volaille de souches rustiques à croissance lente ;
  • le poulet de Bresse AOP (Auvergne Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté) est élevé en prairie et se nourrit tout au long de la journée de diverses herbes, graines et insectes.

Fromages

Le Saint-Nectaire AOP est fabriqué dans le Puy-de-Dôme et le Cantal en deux versions : laitier (à partir du lait cru entier d'un seul troupeau de vaches) ou fermier (à partir de lait pasteurisé de plusieurs exploitations). 14 115 tonnes ont été produites en 2018 (source aop-saintnectaire).

L'Ossau-Iraty AOP est un fromage de brebis du Béarn et du Pays-Basque. Avec ses notes de noisette, il se décline en trois variétés : laitier, fermier (produit avec le lait d'une seule ferme) ou estive, c'est-à-dire fabriqué en altitude pendant l'été lors de la transhumance. Plus de 4 000 tonnes sont produites chaque année (source : site de l'ossau-iraty).

Le Sainte-Maure de Touraine AOP est un fromage de chèvre produit dans l'Indre-et-Loire, le Loir-et-Cher, l'Indre et la Vienne. Il est reconnaissable à la paille de seigle qui le traverse de bout en bout. Véritable gage de qualité, celle-ci est gravée avec le numéro d'identification de la fromagerie. Pané, sur toast ou encore en quiche, il s'adapte à toutes les envies !

Les autorités sanitaires recommandent aux populations fragiles de ne pas consommer de lait cru ni de fromages au lait cru. Ces préconisations concernent :

  • les jeunes enfants, et particulièrement ceux de moins de 5 ans ;

  • les femmes enceintes ;

  • les personnes immunodéprimées, c'est-à-dire les personnes déjà malades, très fatiguées voire hospitalisées.

Plus d'infos ici