Le Saint-Nectaire AOP, fromage crémeux d'Auvergne
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr
Une pâte onctueuse, un léger goût de noisette... Après avoir obtenu son Appellation d'origine contrôlée en 1964, le fromage Saint-Nectaire est classé Appellation d'origine protégée en 1996. Découverte de ce fromage du pays des Monts Dore.

Légèrement blanche, brune ou grise, sa croûte recèle une pâte souple et onctueuse. Avec seulement 1 800 km², l'aire d'appellation du Saint-Nectaire est l'une des plus petites d’Europe. Elle se situe à cheval sur les départements du Puy-de-Dôme et du Cantal.

Le fromage Saint-Nectaire AOP est fabriqué à partir d’un lait de vaches exclusivement produit sur la zone d’appellation selon des gestes et un savoir-faire ancestral. Les vaches sont au pâturage au moins 160 jours par an, sur les terres des Monts Dore.

En 2017, plus de 14 000 tonnes de Saint-Nectaire fermier et laitier ont été vendues, ce qui en fait la 3e AOP fromagère française au lait de vache (source : site du Saint-Nectaire AOP).

Un fromage de légende

Au Moyen-Âge, les paysans réglaient leur seigneur en « fromage de gléo » ou « fromage de seigle » (car affiné sur la paille de seigle). C’est à partir de 1651-1670 que le nom de « fromage de Saint-Nectaire » fait son apparition. Longtemps considéré comme un fromage de « pays », réservé à l’usage domestique des producteurs, il acquière ses lettres de noblesse au XVIIe siècle. Il est alors introduit à la table du Roi de France Louis XIV.

En savoir plus sur l'AOP Saint-Nectaire

Les autorités sanitaires recommandent aux populations fragiles de ne pas consommer de lait cru ni de fromages au lait cru. Ces préconisations concernent :

  •     les jeunes enfants, et particulièrement ceux de moins de 5 ans ;
  •     les femmes enceintes ;
  •     les personnes immunodéprimées, c'est-à-dire les personnes déjà malades, très fatiguées voire hospitalisées.

Plus d'infos ici

Voir aussi