Santé / Protection des animaux

Observer les captures accidentelles de mammifères marins : le récit d'un observateur maritime

Timothée Julien est observateur scientifique. Son métier consiste à embarquer à bord de navires de pêche professionnelle pour observer les captures et les conditions de pêche. Eric Guyniec, pêcheur pendant près de 30 ans et aujourd’hui directeur de l’armement APAK, a accepté la présence d'observateurs l’hiver dernier sur ses 7 navires, basés au port de pêche de Keroman à Lorient. Témoignage.
20/09/2019
Info +

Les vade-mecum d'inspection

La DGAL met à disposition des professionnels les vade-mecum d’inspection, véritables outils de l’inspection conduite par les agents du ministère dans les entreprises des secteurs agricole et agro-alimentaire. Ces documents sont mis à disposition dans un souci de transparence et d’information.
20/09/2019
Info +

Comment agir pour prévenir la peste porcine africaine ?

La peste porcine africaine (PPA) est une maladie animale due à un virus qui touche exclusivement les porcs domestiques et les sangliers. Présente en Asie, en Europe de l'Est et en Belgique, son introduction en France pourrait avoir des conséquences socio-économiques et sanitaires graves pour la filière porcine. Notre experte, Claire Le Bigot, sous-directrice de la santé et protection animales, nous présente les mesures mises en place par les pouvoirs publics pour prévenir l'introduction de cette maladie sur le sol français.
19/09/2019
Info +

Comprendre et prévenir les captures accidentelles de mammifères marins

Depuis le 1er janvier 2019, tous les professionnels de la pêche doivent déclarer les captures accidentelles de mammifères marins. Pour les accompagner, un guide d’aide à la déclaration des captures accidentelles et à la reconnaissance de mammifères marins a été publié pour les acteurs concernés en France métropolitaine.
12/09/2019
Info +

Campagne 2019 - « Les antibios, comme il faut, quand il faut »

Le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation diffuse, tout au long des mois de septembre et d'octobre 2019, la campagne de communication du plan Ecoantibio 2 déclinée, comme l'an dernier, autour du message « Les antibios, comme il faut, quand il faut ». Elle s'adresse aux éleveurs des différentes filières de productions animales et aux vétérinaires. Depuis l'année dernière, elle a été étendue aux propriétaires d'animaux de compagnie.
02/09/2019
Info +

Pages