Reboiser les forêts françaises, poumons verts de notre territoire
La forêt française a un rôle clé à jouer dans la problématique du changement climatique. Investir aujourd’hui en faveur de la forêt française, c’est lui permettre de jouer son rôle dans la transition écologique et l’atteinte de nos engagements de neutralité carbone à horizon 2050. La forêt, puits de carbone, est au cœur de la stratégie nationale bas carbone pour respecter nos engagements de neutralité à horizon 2050.

La mesure

  • Plan de reboisement des forêts françaises et de soutien à la filière bois - 200 M€ :
    • Fonds forêt
      Retrouvez le détail de la mesure sur le site Plan de relance
       
    • Soutien à la filière bois
      Retrouvez le détail de la mesure sur le site Plan de relance
       
    • Aides filière graines et plants
      Retrouvez le détail de la mesure sur le site Plan de relance
       
    • Développement de la couverture LiDAR
      Retrouvez le détail de la mesure sur le site Plan de relance


La filière forêt-bois permet de compenser environ 20% des émissions françaises de CO2. Elle joue ainsi un rôle majeur en matière d’atténuation du changement climatique. Pour autant, ce rôle repose sur la résilience des forêts, et notamment à leur capacité à s’adapter à ce changement climatique. Or les sécheresses des années 2003, 2018 et 2019, ainsi que les attaques de scolytes des forêts d’épicéas de l’est de la France ont été des alertes fortes sur la résilience des forêts.

Le plan de relance lance donc un grand plan de reboisement des forêts françaises. L’objectif : planter 45 000 hectares de forêts qui permettront de capter 150 000 tonnes de CO2 supplémentaires chaque année. Cette mesure permettra d’augmenter les surfaces plantées, de régénérer les forêts existantes et de reconstituer celles qui ont dépéri
comme en Grand Est en Bourgogne Franche Comté. Elle passera par :

  • la création d’un fonds forêt de renouvellement et d’adaptation au changement climatique doté de 150 millions d’euros pour aider les propriétaires forestiers, publics et privés, à renouveler et à diversifier leurs forêts ainsi que pour soutenir la filière graines et plants ;
  • un renforcement des dispositifs de soutien de Bpifrance aux entreprises de la filière bois afin de valoriser les débouchés du bois, notamment dans la construction ;
  • le développement d’une couverture LiDAR HD (Light detection and ranging ou “laser aéroporté ») par l’IGN. Véritable saut technologique, il permettra de cartographier en HD les forêts françaises et ainsi acquérir une connaissance très fine des peuplements forestiers. Cette technologie facilitera la dématérialisation des procédures administratives et demandes d'aides, le suivi et le contrôle des défrichements, des coupes rases, et de la reconstitution des peuplements, ou encore le suivi de l'état sanitaire des forêts ou la prévention du risque « feux de forêts ».

Consulter nos contenus sur le sujet :