Lutte contre les discriminations homophobes, biphobes et transphobes : comment sensibiliser les élèves ?
Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr
Former des citoyens et leur inculquer le principe de l’égale dignité des êtres humains est l’une des missions fondamentales de l’enseignement. Cette éducation passe par la lutte contre toute forme de violences, notamment celles liées au genre ou à l’orientation sexuelle. Pour sensibiliser les élèves et l’équipe pédagogique sur ces sujets, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et les établissements de l’enseignement agricole mettent en place des actions concrètes.

Construction personnelle, réussite scolaire, climat scolaire… Les effets des manifestations d’homophobie, de transphobie et de biphobie sont nombreux et peuvent avoir des conséquences dramatiques. La prévention de ces actes pénalement répréhensibles est primordiale pour assurer la sécurité des élèves et l’égalité des chances.

Prévention, accompagnement et responsabilisation-sanction

Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, via la direction générale de l’enseignement agricole et de la recherche, est pleinement impliqué dans cette démarche et déploie depuis 2017 le plan national pour l'enseignement agricole contre les violences et les discriminations. Ce plan d’action porte sur la prévention de la haine anti-LGBT+ et plus largement sur un accompagnement des jeunes LGBT+ dans leur parcours personnel, scolaire et professionnel, en vue de leurs réussites.

Afin de faire face à ces comportements LGBTphobes, chaque établissement d’enseignement scolaire peut mettre en œuvre conjointement des actions de prévention, un accompagnement des victimes et enfin, si nécessaire, des mesures de responsabilisation et de sanction envers les auteurs. Par ailleurs, chaque établissement peut procéder à une enquête de climat scolaire, sur la base du volontariat. Cet outil permet de diagnostiquer les situations de violences telles que l’homophobie dans l'établissement.

Un film de prévention contre l’homophobie a été élaboré en 2020 par les représentants des élèves et des étudiants de l’enseignement agricole, avec l’appui de la direction générale de l’enseignement agricole et de la recherche. Dans le prolongement de ce travail, un guide d’accompagnement est proposé aux équipes éducatives afin de présenter aux élèves les principaux textes réglementaires en matière de lutte contre l’homophobie et la transphobie. Ce guide contient également un glossaire ainsi qu’une liste de ressources pour approfondir chacune de ces thématiques.

Des actions concrètes dans les établissements scolaires

De nombreuses actions de prévention contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie sont déployées dans l’enseignement agricole. Voici quelques exemples.

  • Un webinaire sur la transidentité

Dans la continuité du 17 mai, Journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, le Réseau Insertion Égalité de la direction générale de l’enseignement agricole et de la recherche organise le 19 mai un webinaire sur la transidentité. Destinée aux chargés de mission insertion/égalité de l’enseignement agricole, cette journée de réflexion permettra d’échanger autour du respect des droits des personnes transgenres et de leur accueil afin de leur offrir un climat scolaire serein et protecteur. Ce webinaire sera prochainement disponible, pour l'ensemble des acteurs de l'enseignement agricole, sur Chlorofil.

  • « Les jeunes veulent lever des tabous... en tout genre »

Fin janvier 2021, des élèves d’une classe de 2de professionnelle alimentation bio-industries et laboratoire du lycée Kyoto (Poitiers) ont participé à un projet mené en collaboration avec une comédienne. L’objectif de cette semaine était de conduire les élèves à mieux s’exprimer pour structurer leur jugement personnel, acquérir de l’autonomie pour intervenir dans la vie sociale en tant que citoyen responsable. Avant la venue de la comédienne, chaque élève lui a écrit une lettre afin de lui confier ce qu’il/elle souhaiterait rendre visible ou dire. Parmi les thèmes abordés lors de la restitution des courriers figurent les différentes formes d’injustice, de violence, de discrimination (homophobie, harcèlement, violences faites aux minorités…). Un travail d’improvisations théâtrales a ensuite été réalisé afin de mettre en scène ces problématiques.

  • Interventions d’associations

Dans le cadre de sa démarche de prévention de l’homophobie, le lycée Georges Pompidou (Aurillac) fait régulièrement appel à l’association Contact. Cette association a plusieurs objectifs : aider les personnes lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres à communiquer avec leurs proches, prévenir le suicide et les conduites à risques liés à l’orientation sexuelle et/ou l’identité de genre, lutter contre les discriminations... L’association intervient également auprès des proches afin qu’ils comprennent et acceptent les orientations sexuelles et/ou identités de genre.

Les 13 et 14 octobre 2020, tous les élèves du lycée et du centre de formation pour adultes ont été sensibilisés au thème de l’homophobie en s’appuyant sur des témoignages filmés de jeunes homosexuels et parents.
 

L’engagement du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation reconnu par la certification « Égalité/Diversité »

Obtenu en octobre 2020, le double label AFNOR certification « Égalité/Diversité » est un gage de l’implication collective de l’ensemble de la communauté de travail du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Ces deux labels reconnaissent les bonnes pratiques qui valorisent l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, tout comme la prévention des discriminations et le respect de la diversité. L’orientation sexuelle fait partie des 25 critères de discrimination définis par la loi.