Le cabinet du ministre
Découvrez la composition du cabinet de Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l'Alimentation.

Fabrice Rigoulet-Roze, directeur de cabinet (JO du 17 juillet 2020)

Né le 10 juillet 1968, Fabrice Rigoulet-Roze est diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris et de l’École supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC).

Il intègre le corps préfectoral en 1996 à sa sortie de l’École nationale d’administration (ENA), promotion Victor Schœlcher, et occupe ensuite différents postes en administration territoriale et en cabinet ministériel.

Directeur adjoint des stages à l’ENA de 2002 à 2005, il devient directeur général des services du département du Doubs (2005-2008) et du département du Pas-de-Calais (2011-2012). Entre ces deux postes, il est directeur général de la stratégie du Groupe Roullier (2008-2011).

Entre 2012 et 2014, il devient directeur de cabinet de Victorin Lurel, puis de George Pau-Langevin, ministres des Outre-Mer.

Il est nommé Préfet en juin 2013 et conserve ses fonctions de directeur de cabinet du ministre des Outre-Mer.

Il est nommé préfet de la Martinique en 2014 et préfet de la Charente-Maritime en 2019.

Il était depuis 2019 directeur de cabinet de Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement.
 

Victor Schmidt, chef de cabinet (JO du 17 juillet 2020)

Victor Schmidt est diplômé en sciences politiques et affaires publiques des universités de Lille 2 et de Panthéon Sorbonne (Paris I).

Après de premières expériences professionnelles en agence de communication et auprès d'élus, il intègre l’équipe de Jean-Paul Huchon, président de la Région Île-de-France (2013-2014), il devient ensuite collaborateur parlementaire du député de l’Essonne Carlos Da Silva (2014-2016).

En 2016, il devient conseiller parlementaire de Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement puis secrétaire d'État chargé du Développement et de la Francophonie au ministère de l'Europe et des Affaires étrangères.

Il était depuis 2017 chef de cabinet de Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement.
 

Benoît Bonaimé, directeur adjoint de cabinet, chargé des relations sociales (JO du 1er août 2020)

Né le 28 août 1977, Benoît Bonaimé est diplômé de l’École nationale d’ingénieurs des techniques industrielles agricoles et alimentaires (ENITIAA de Nantes) et titulaire d’un master en sciences de gestion (Montpellier1).

Après de premiers postes dans l'enseignement supérieur (2001-2006), il rejoint le ministère des Affaires étrangères comme conseiller du secrétaire d’État à l’Enseignement supérieur en Angola, puis comme attaché de coopération à l’ambassade de France au Laos.

En 2015, il rejoint le ministère de l'Agriculture comme chef du pôle innovation, développement et compétitivité à la délégation ministérielle aux Outre-mer, puis en 2016 comme chef du bureau des relations européennes et de la coopération internationale à la direction générale de l’enseignement et de la recherche.

Entre 2018 et 2019, il occupe les fonctions de conseiller formation, enseignement agricole technique et supérieur, recherche, relations sociales, transformation de l'action publique, innovation et égalité femmes-hommes au cabinet du ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation.

Depuis mars 2020, il était directeur adjoint du cabinet de Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation.
 

Alicia Botti, conseillère chargée des relations avec les élus locaux (JO du 1er août 2020)

Née le 19 juin 1989, Alicia Botti est diplômée de l’Université Paris Sorbonne en affaires publiques - communication politique locale et en histoire des relations internationales.

Après des premières expériences professionnelles dans les secteurs privé et associatif, elle devient consultante en relations institutionnelles en 2013, puis entre au Sénat en tant qu’assistante parlementaire et chargée de communication.

En 2016, elle rejoint le ministère des Solidarités et de la Santé, comme conseillère technique en charge de la communication et de la presse.

En 2017, elle est l’assistante parlementaire de la sénatrice Nicole Bricq.

Depuis septembre 2017, elle était conseillère technique au sein du groupe Les Sénateurs de La République En Marche ! auprès de François Patriat, en charge de la commission des affaires économiques et de la commission du développement durable et de l’aménagement du territoire.
 

Isabelle Camilier-Cortial, conseillère relance et suivi de l'exécution des réformes (JO du 1er août 2020)

Née en 1984, Isabelle Camilier-Cortial est ingénieure diplômée et docteur de l'École polytechnique. Elle rejoint en 2013 le ministère de l'Économie et des Finances.

Elle y officie à la direction générale des entreprises au bureau des éco-industries (2013-2015), puis à la direction générale du trésor, d'abord en tant qu'adjointe au chef du bureau du climat, de l'environnement et de l'agriculture (2015-2017), puis en tant qu'adjointe au chef du bureau des crédits-export (2017-2019).

Depuis 2019, elle y était cheffe du bureau de l'aide publique au développement à la direction générale du Trésor.
 

Nicolas Chérel, conseiller budget, financement de l'agriculture et protection sociale (JO du 1er août 2020)

Né le 24 juillet 1980, Nicolas Chérel, titulaire d’une maîtrise de droit public, est diplômé de l'Institut régional de l'administration de Nantes.

Il débute sa carrière au sein de l’Établissement national des invalides de la marine (ENIM), puis occupe plusieurs postes au ministère de l’Écologie.

Il intègre ensuite le ministère en charge du Logement où il devient, en 2014, chef du bureau du budget du logement et de l’aménagement.

En 2018, il rejoint le ministère des Solidarités et de la Santé en tant que chef du bureau des Agences régionales de santé (ARS).

Il était depuis 2019 conseiller budgétaire et finances de Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement.
 

Pierre Dussort, conseiller innovation et souveraineté alimentaire (JO du 5 août 2020)

Né le 28 juillet 1984, Pierre Dussort est diplômé d’AgroParisTech, détenteur d’un MBA et d'un doctorat en science de l’alimentation de l’Université de Bourgogne.

Après de premières expériences professionnelles comme chimiste analytique chez Nestlé (2008), chercheur junior chez Pernod Ricard (2009-2012) et coordinateur scientifique chez Naturex (2012-2015), il devient en 2015 responsable de projet scientifique pour ILSI Europe (International Life Sciences Institute).

Depuis 2018, il était chargé des affaires européennes à l'Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE).
 

Maud Faipoux, conseillère filières végétales, sortie de la dépendance aux produits phytosanitaires (JO du 1er août 2020)

Née le 21 octobre 1980, Maud Faipoux est ingénieure agronome (INA P-G) et ingénieure en chef des ponts, des eaux et forêts.

Après plusieurs postes en services déconcentrés (cheffe du service eau et milieux aquatiques dans le Nord-Pas de Calais puis cheffe du service économie agricole dans le Calvados), elle devient, en 2013, cheffe du bureau des soutiens directs à la direction générale de la performance économique et environnementale des entreprises (DGPE) au ministère chargé de l'Agriculture.

Depuis septembre 2016, elle occupait les fonctions de responsable du secteur agriculture, alimentation et pêche au secrétariat général des affaires européennes (SGAE).
 

Michel Lévêque, conseiller enseignement agricole, formation, apprentissage, emploi (JO du 1er août 2020)

Né le 20 juillet 1965, Michel Lévêque a commencé sa carrière comme enseignant d’économie et techniques de gestion en lycée technique.

Titulaire d’un D.E.S.S d’économie et finances de l’Université d’Aix Marseille, il rejoint ensuite l’École nationale d’administration (ENA), promotion Léopold Sédar Senghor (2002-2004).

En 2004, il intègre le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation comme chef du bureau du vin, du cidre et des spiritueux, puis effectue sa mobilité (2006-2009) comme conseiller de coopération et d'action culturelle à l’Ambassade de France à Luanda (Angola).

En 2009, il est nommé sous-directeur des relations sociales et du développement professionnel au secrétariat général (2009-2014) du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. En 2014, il rejoint la direction générale de l’enseignement et de la recherche en tant que sous-directeur des politiques de formation et d'éducation (2014-2017).

De 2017 à 2020 il était conseiller aux affaires agricoles auprès de l'ambassade de France à Pretoria (Afrique du Sud).

 

Carole Ly, conseillère économie agricole et agroalimentaire (JO du 1er août 2020)

Née le 23 janvier 1971, Carole Ly est diplômée en agronomie et ingénieure des ponts, des eaux et forêts.

Elle dispose d’un double parcours, à la fois à l’international et au sein du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Après un début de carrière en coopération en Afrique, elle rejoint en 2000 le ministère, au bureau de l’orientation économique de la direction des politiques économiques et internationales.

Elle repart au Viet Nam sur un projet de coopération (2003-2006), puis revient adjointe au chef de bureau au sein de la direction générale de la Forêt et des Affaires rurales (2006-2008), puis cheffe du bureau du développement agricole et de l’action territoriale (2008-2011).

De 2011 à 2017, elle est conseillère aux affaires agricoles auprès de l'ambassade de France à Pékin (Chine).

Elle était depuis 2017 cheffe de la mission des Affaires européennes et internationales de FranceAgriMer.
 

Pierre Marie, conseiller spécial PAC, affaires européennes et internationales (JO du 1er août 2020)

Né le 9 mai 1981, Pierre Marie est ingénieur agronome (INA P-G) et ingénieur en chef des ponts, des eaux et forêts.

Après une première expérience dans la recherche au sein de l'IRSTEA Martinique (2004-2007), il occupe plusieurs postes internationaux, tout d'abord au ministère chargé de l'Agriculture (2007-2009), puis au sein du ministère allemand chargé de l'Agriculture (2010). En 2011, il devient délégué adjoint aux affaires agricoles à la Représentation permanente de la France auprès de l'Union européenne.

En 2016, il devient conseiller diplomatique du ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation et de la Forêt, puis, en mai 2017, directeur de projet à la direction des pêches maritimes et de l'aquaculture, en charge du dossier Brexit.

En 2018, en tant que conseiller pêche, il intègre l’équipe de la Présidence autrichienne de l’Union européenne chargée en particulier des négociations TACs et quotas de fin d’année.

En 2019, il revient au ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, en tant que sous-directeur adjoint des affaires budgétaires et comptables.
 

Nicolas Mazières, conseiller politique, chargé des relations avec le Parlement (JO du 1er août 2020)

Né le 27 avril 1975, Nicolas Mazières, est titulaire d'un DEA en droit public de l'Université Panthéon Sorbonne (Paris I).

Après différents postes de juriste et d'attaché parlementaire, il devient directeur adjoint du cabinet de Victorin Lurel, président du conseil régional de la Guadeloupe (2004-2012), puis conseiller spécial chargé des relations avec le Parlement lorsque celui-ci est nommé ministre des Outre-mer (2012-2014).

En 2015, il est directeur de l’antenne de Paris du conseil régional de la Guadeloupe. En 2016, il est nommé directeur de cabinet à la délégation interministérielle pour l’égalité des chances des Français d’outre-mer.

Il était depuis 2019 conseiller chargé des relations avec le Parlement et les élus de Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement.

Urwana Querrec, conseillère filières animales, santé et bien-être animal, référente outre-mer (JO du 1er août 2020)

Née le 8 avril 1981, Urwana Querrec est docteure en médecine vétérinaire et Inspectrice de la santé publique vétérinaire.

Elle débute sa carrière en 2007 à la direction départementale des services vétérinaires du Cher.

En 2009, elle rejoint la direction générale de l'alimentation comme chargée d'étude au bureau des produits de la mer et d’eau douce. En 2013, elle intègre la délégation ministérielle aux Outre-mer à la direction générale de la performance économique des entreprises en tant que chargée de mission, puis adjointe au délégué.

En 2018, Urwana Querrec devient cheffe de secteur « FAO et Codex Alimentarius » au secrétariat général des affaires européennes, où elle coordonne l'action interministérielle sur les questions agricoles et alimentaires internationales.

Depuis juin 2020, elle était conseillère filières au cabinet de Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture et de l’Alimentation.

 

Voir aussi