Sur la route des fromages français AOP
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr

Tome des Bauges, Picodon, Ossau-Iraty, Livarot… Les vacances d’été sont l’occasion de (re)découvrir des savoir-faire gastronomiques ancestraux, de rencontrer les professionnels des filières AOP (Appellation d'origine protégée), l’histoire des terroirs… Mais aussi de goûter les 46 fromages français sous signe de l’origine et de la qualité lors d’une escapade culturelle et gourmande.

Comment se déroule l’affinage ? Quelles races de chèvres, brebis et vaches sont élevées pour leur lait ? Quelle est la différence entre un fromage à pâte pressée et à croûte lavée ?

La route des fromages AOP, ce sont des visites d’exploitations laitières, des caves d’affinage et bien sûr des étapes de dégustation pour les débutants et amateurs avertis.

À chaque région, ses spécificités gastronomiques, et donc sa route des fromages AOP. En voici quelques-unes.

Bourgogne-Franche-Comté

La région offre une grande variété de fromages avec le Chavignol, l’Époisses, le Mont d’or, le Morbier, le Souamaintrain ou le Gruyère par exemple. C’est également la zone d’appellation du Comté AOP avec de nombreuses étapes gourmandes qui jalonnent sa route. Ce fromage fruité est fabriqué dans trois départements du Massif du Jura (le Doubs, le Jura et de l'est de l’Ain), à partir du lait de vaches Simmentales et Montbéliardes. C’est l’un des fromages AOP préférés des Français.

Aquitaine-Midi-Pyrénées

Entre le Bleu des Causses, le Rocamadour et le Roquefort – première AOP laitière historique française –, le Sud-Ouest offre une palette variée de saveurs du fait de sa grande variété de sols. Fermes, estives, cayolars (cabanes de bergers)… Au cœur du Pays basque et du Béarn, la route de l’Ossau-Iraty permet de découvrir ce fromage authentique au lait de brebis.

Hauts-de-France

C’est au pays de Thiérache, au nord de l’Aisne et à cheval sur la frontière belge, qu’a été inventé le Maroilles il y a presque 1 000 ans par les moines de l’Abbaye éponyme. C’est le seul fromage AOC/AOP du Nord de la France. La région est aussi célèbre pour ses bocages qui accueillent les vaches Bleues du nord et les vergers au cœur du Parc naturel régional de l’Avesnois.

Île-de-France

En Île-de-France, il existe deux Bries, tous deux sous AOP : le Brie de Meaux et le Brie de Melun, le premier étant plus salé et plus épais que le second. La Maison du Brie de Meaux est l’un des sites emblématiques pour découvrir l’histoire du « roi des fromages », classé AOP depuis 1980. Des fermes laitières dévoilent les secrets de fabrication et d’affinage de ces deux fromages au lait de vache.

Normandie

En Normandie, c’est surtout le Pays de Bray qui est célèbre pour ses fromages, l’un des seuls territoires qui ne se soient pas développés en élevage et polyculture de la région. Quatre fromages AOP originaires de villages éponymes sont produits en Normandie, au cœur des pâturages verdoyants : le Camembert, le Neufchâtel – reconnaissable à sa forme de cœur –, le Pont-l’Évêque et le Livarot.

Auvergne

Saint-Nectaire, Cantal, Bleu d’Auvergne, Salers… Les routes de ces fromages d’Auvergne permettent de découvrir les volcans et de plonger dans l’histoire géologique de la région. C’est également l’occasion de partir à la rencontre des producteurs et affineurs qui perpétuent leur savoir-faire depuis des siècles et d’apprendre à reconnaître ces différents produits du terroir.

Les Alpes

De nombreux itinéraires permettent de découvrir les fromages de Savoie, comme le Reblochon, le Beaufort ou l’Abondance, tout en randonnant dans les alpages où paissent les vaches en transhumance. 70 sites permettent de se familiariser avec l’histoire de la région et ses coutumes pastorales.

Pour plus d’informations, consulter le site « la route des fromages AOP ».
 

La filière des fromages français AOP en quelques mots

Avec 46 fromages bénéficiant d'une Appellation d'origine protégée (AOP), la France est la championne européenne des fromages sous signes officiels de qualité, juste devant l'Italie.
Des producteurs fermiers aux affineurs, la filière des fromages français AOP crée près de 58 000 emplois directs dans les territoires et génère près de 2,1 milliards d’euros de chiffre d’affaires (chiffres Inao 2018). Chaque année, 6 200 contrôles sont effectués pour vérifier que les cahiers des charges AOP sont bien respectés.

(Source : www.fromages-aop.com)

Voir aussi