Améliorer l'offre en établissement de santé
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr

En 2010, la DGAL s’est engagée dans un processus d’amélioration de l’offre alimentaire en établissements de santé en travaillant sur les dimensions hédoniques des repas, l’espace social alimentaire et la meilleure prise en compte des besoins alimentaires individuels afin de lutter contre la dénutrition et participer au bien être physique, moral et social des patients.

D’ores et déjà, la DGAL s’implique aux cotés de l’interprofession des fruits et légumes frais (Interfel) dans le projet pilote "fruits et légumes à l’hopital" initié depuis 2009.

La réglementation sur les exigences nutritionnelles fixe les principes que doivent respecter les services de restauration des établissements sociaux et médico-sociaux pour assurer une qualité nutritionnelle suffisante des repas

Voir aussi