Les six concours jeunes du Salon international de l'agriculture
Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr
Les futurs professionnels de l'agriculture s'affrontent sur les rings de la Porte de Versailles. 6 concours du Concours général agricole sont spécialement dédiés aux étudiants de l'enseignement agricole et hôtelier.

Chaque année, plus de 11 000 jeunes en provenance de près de 300 établissements participent aux concours jeunes, conçus par la direction générale de l'enseignement et de la recherche (DGER) du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation.

En équipe ou en individuel, bon nombre de ces concours sont liés aux animaux, mais pas seulement.

Le challenge caprin inter-lycées

C'est le concours jeune le plus récent. Les épreuves sont en lien avec les innovations du secteur avec notamment un quiz sur les races et fromages de chèvres Appellation d'origine protégée (AOP). Il s'agit d'un concours par équipe.

Le concours de jugement des animaux

Abondance, Aubrac, Charolaise… En individuel, chaque jeune doit décrire et apprécier les qualités morphologiques des animaux sur le ring.

Le trophée national des lycées agricoles

Ce concours en équipe comprend quatre épreuves : communication, manipulation, présentation de la vache et animation du stand. Il a lieu le dernier dimanche du Salon.

Plus d'informations sur le Concours général agricole.

Le challenge équi-trait jeunes

Les équipes mettent en avant leurs compétences de meneur. L’objectif : montrer des équidés de travail et leur fonction de traction animale dans une finalité de développement durable.

Le concours des jeunes professionnels du vin

Chaque participant doit mettre en évidence son aptitude à la dégustation des vins.

Le concours des jeunes jurés des pratiques agroécologiques

Chaque classe doit visiter au moins deux parcelles appartenant à deux exploitations agricoles volontaires. Les élèves sont mis en situation de jury, la qualité de l'évaluation de l'équilibre agroécologique des parcelles étudiées est récompensée.


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Voir aussi