Le Label rouge, signe de qualité supérieure
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr
Farine, volailles, œufs... La mention « Label rouge » figure sur de nombreux produits, destinés ou non à la consommation. Que signifie-t-elle ?

Le logo Label Rouge actuel
Le Label rouge (LR) est le signe de qualité français qui atteste qu'un produit possède un niveau de qualité supérieur à celui d'un produit courant similaire.

Les produits pouvant bénéficier de la certification Label rouge sont principalement des denrées alimentaires, y compris des produits de la mer. Il peut également être attribué à des produits agricoles non alimentaires et non transformés, comme les sapins de Noël. Le label rouge est ouvert aux produits quelle que soit leur origine géographique, y compris hors de l'Union européenne.

Les produits déjà labellisés par une STG (Spécialité traditionnelle garantie) ou une IGP (Indication géographique protégée) peuvent aussi bénéficier de la mention Label rouge. Attention, ceux qui possèdent déjà une appellation d'origine (AOC et AOP) ne pourront pas être Label rouge.

Comment un produit devient-il Label rouge ?

Il existe plus de 400 cahiers des charges de Label rouge homologués par les pouvoirs publics, via l'Institut National de l'Origine et de la Qualité (Inao). L'homologation est prononcée, sur proposition de l'INAO, par un arrêté du ministre chargé de l'Agriculture et de l'Alimentation et du ministre chargé de la Consommation. Les produits sont sélectionnés grâce à différents tests (visuels, gustatifs, olfactifs)...

Le respect des cahiers des charges est contrôlé par des organismes certificateurs accrédités par le Comité français d'accréditation (Cofrac) et agréés par l'Inao.

Le logo « Label rouge » est la marque détenue par le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation. Il est obligatoirement apposé sur tout produit bénéficiant du label, accompagné du numéro d'homologation et des caractéristiques certifiées.

Le Label rouge, un atout

Le Label rouge est un signe qui bénéficie d'une très forte notoriété auprès des consommateurs. Il permet aux professionnels de proposer des produits de qualtié supérieure et s'avère très attractif et concurrentiel au sein des filières. Il génère une valorisation des produits sur tout le territoire français.

Les origines du Label rouge

C'est la loi d'orientation agricole du 5 août 1960 qui a créé le label agricole à la demande des professionnels, sous l'impulsion du ministre de l'Agriculture de l'époque, Henri Rochereau. Un an plus tard, les conditions d'homologation ont été fixées. En 1965, le poulet des Landes obtient le premier Label rouge de l'histoire alimentaire. Ce n'est qu'en 1983 qu'un décret rend obligatoire l'affichage du logo.

La réglementation

Voir aussi