Le Centre d'études et de prospective (CEP)

Dans un monde ouvert et globalisé, il est nécessaire de connaître et d'anticiper pour piloter les affaires publiques autrement qu'en réaction à des crises. C'est la raison pour laquelle les fonctions de veille, de prospective et d'évaluation ont été renforcées au sein du ministère avec la création du Centre d'études et de prospective (CEP) en 2008. Ses travaux contribuent au débat public et proposent des éléments de réflexion aux acteurs en charge de la définition des politiques. Le CEP fournit des analyses et des outils de pilotage sur des sujets complexes d'envergure nationale et internationale : réforme de la PAC, marchés et prix, conduites alimentaires et acteurs des systèmes alimentaires, agronomie et pratiques culturales, questions énergétiques et climatiques, sécurité sanitaire, nouvelles ruralités, mondialisation et pays émergents, emplois et compétences, etc. En lien avec les priorités stratégiques du ministère, le CEP anime le programme ministériel d'études, pilote des groupes de travail (prospective, analyse économique, etc.), organise des conférences, assure des formations et fonctionne comme un centre de ressources (appui, conseil, expertise, aide méthodologique). Il publie, sous divers formats, ses propres travaux ainsi que ceux d'auteurs extérieurs.

Pour plus d'information, consulter :


Bulletin de veille - juin 2019

Au sommaire de ce bulletin, des articles traitent notamment d'une étude prospective sur la durabilité de la pêche en haute mer, des impacts de l'utilisation en aquaculture des farines et huiles de poissons sauvages, de l'évaluation de l'état de la biodiversité et des services écosystémiques par l'IPBES, d'une simulation d'une PAC qui aurait pour priorité la lutte contre le changement climatique, de l'impact des publications de l'USDA sur les marchés financiers, de la certification privée comme moteur pour les exportations agricoles, de la relocalisation de la filière forêt-bois et des contributions potentielles à la baisse des émissions de CO2, d'une analyse critique des liens entre droit et alimentation, de l'évaluation de l'innocuité des bactéries Gram négatif potentiellement présentes dans les fromages français au lait cru, d'un rapport du Sénat sur l'adaptation aux dérèglements climatiques à l'horizon 2050, de la prospective "Zéro émission nette 2050", des fuites de carbone dans le secteur agricole dues aux politiques climatiques, ou encore de dépossession foncière et des stratégies d'acteurs en milieu rural. L'ouvrage Gouverner un monde toxique fait également l'objet d'un billet.
20/06/2019
Info +

Bulletin de veille - mai 2019

Au sommaire de ce bulletin, des articles traitent notamment de l'alternative des biocarburants pour le transport aérien, des perspectives à 2030 autour de la réduction des écarts de rendement pour assurer l'autosuffisance chinoise en riz, de l'influence du secteur privé dans les politiques agricoles et alimentaires en Afrique, du commerce international et de la stabilisation de la production agricole et des prix, de l'évaluation de la durabilité de régimes alimentaires plus riches en produits biologiques, de la réduction de la taille des portions alimentaires pour les enfants et les adolescents, des blés des oasis sahariennes comme ressources génétiques précieuses pour l'adaptation au changement climatique, de l'évaluation des services écosystémiques de l'agriculture et de la forêt françaises, de celle de l'impact des systèmes alimentaires sur les communs et leur résilience, d'une analyse des dynamiques d'évolution des systèmes fourragers et de la place accordée à l'herbe, d'une approche anthropologique du rapport à la viande et de l'évolution des abattoirs, ou encore des connaissances des restaurateurs allemands en matière d'allergies alimentaires. L'ouvrage La revanche des villages. Essai sur la France périurbaine fait également l'objet d'un billet.
16/05/2019
Info +

Pages