Accélérer l'approvisionnement des cantines scolaires en produits sains, durables et locaux
L’accès à une alimentation saine et durable est une priorité : c’est autant une question de justice sociale que de santé publique. Grâce au plan de relance, les cantines scolaires vont pouvoir augmenter leur approvisionnement en produits locaux.

La mesure

  • Plan de soutien aux cantines scolaires des petites communes - 50 M€
    Retrouvez le détail de la mesure sur le site Plan de relance


Les cantines scolaires sont un lieu privilégié pour sensibiliser les enfants aux enjeux de l’alimentation. L’ambition est d’accélérer leur approvisionnement local, dans les écoles élémentaires. Déjà inscrit dans la loi EGalim « 50% de produits sous signes officiels de la qualité et de l’origine (SIQO), bio et HVE » d’ici 2022 – l’objectif a été réaffirmé par la Convention citoyenne pour le climat. Pour cela, les collectivités territoriales doivent être au coeur du dispositif.

Pour valoriser les produits frais et locaux, ces cantines ont généralement besoin de s’équiper en matériel permettant de cuisiner des produits frais : espaces de stockage de fruits et légumes frais bruts, légumeries pour transformer les légumes, équipements performants pour l’épluchage, composteurs… Or l’investissement initial peut s’avérer important.

C’est pourquoi l’État va pouvoir aider les petites communes à s’équiper, former leur personnel afin d’être en mesure de proposer des repas composés de produits sains, sûrs et durables, voire locaux. Une telle mesure permettra aux cantines scolaires de mettre plus facilement en place des circuits d’approvisionnement en produits locaux de qualité pour les enfants tout en soutenant l’emploi des agriculteurs. L’objectif : aider 1 500 communes.

Consulter nos contenus sur le sujet :