Le Brie de Meaux et le Brie de Melun, les deux fromages AOP de la région parisienne
INAO

Brie de Montereau, brie de Nagis, brie de Provins… De très nombreux bries sont produits dans le Bassin parisien, chacun ayant un diamètre et un affinage différent. Mais seuls deux d’entre eux ont reçu une Appellation d’origine contrôlée puis une Appellation d’origine protégée en 1992 : le Brie de Meaux et le Brie de Melun.

Le brie, fromage au lait de vache à pâte molle et à la croûte fleurie, doit son nom au territoire éponyme. La Brie s’étend entre les vallées de la Marne, de l’Orge, de la Seine et de la côte d’Île de France. Très apprécié de Charlemagne, le brie est l’un des incontournables des plateaux de fromages.  

Le Brie de Melun

Le Brie de Melun (27-28 cm de diamètre) est plus petit que le Brie de Meaux. Sa pâte jaune est plus crémeuse avec des taches brunes ou orangées. Avec son parfum de sous-bois, il présente des arômes plus prononcés.

Sa durée d’affinage dure en moyenne douze semaines avec un minimum de 5 semaines.

Le Brie de Meaux

Le Brie de Meaux a un diamètre de 36 à 37 cm. Sa pâte est plus claire que le Brie de Melun : elle est de couleur jaune paille. Quant à son goût, il est plus fruité et plus doux.

Son affinage est de quatre semaines minimum, durée pendant laquelle il est retourné fréquemment afin que la croûte se développe équitablement sur les deux faces.

Les autorités sanitaires recommandent aux populations fragiles de ne pas consommer de lait cru ni de fromages au lait cru. Ces préconisations concernent :

  • les jeunes enfants, et particulièrement ceux de moins de 5 ans ;
  • les femmes enceintes ;
  • les personnes immunodéprimées, c'est-à-dire les personnes déjà malades, très fatiguées voire hospitalisées.

Plus d'infos ici