INRAE, l'Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement

INRAE, l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement, est né le 1er janvier 2020. Il est issu de la fusion entre l’Inra, Institut national de la recherche agronomique, et Irstea, Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture. Il est le premier organisme de recherche spécialisé sur ses trois domaines scientifiques.

Grâce à la complémentarité des disciplines et des compétences à la fois technologiques et scientifiques présentes au sein des deux structures scientifiques, Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement a pour objectif de devenir l’un des leaders mondiaux de la recherche pour répondre aux enjeux sociétaux :

  • sécurité alimentaire et nutritionnelle ;
  • transition des agricultures (agroécologie, réduction de la chimie) ;
  • gestion des ressources naturelles et des écosystèmes (eau, sol, forêt) ;
  • érosion de la biodiversité ;
  • économie circulaire et risques naturels.

S’y ajoutent des enjeux plus territorialisés qui incluent les conditions de vie et de rémunération des agriculteurs, la compétitivité économique des entreprises, l’aménagement des territoires, l’accès à une alimentation saine et diversifiée pour chacun.

INRAE a pour ambition de construire une recherche d’excellence au service de la production de connaissances, de l’enseignement, de l’innovation, en appui aux politiques publiques, afin d’accélérer les transitions en matière d’agriculture, d’alimentation et d’environnement pour atteindre les objectifs de développement durable.

Les chiffres clés de INRAE

  • plus de 10 000 agents ;
  • 18 centres de recherche localisés dans toute la France ;
  • 14 départements scientifiques spécialisés dans des domaines variés (biologie, génétique, numérique, etc.) ;
  • 166 projets de recherche européens.

À télécharger

Plaquette de présentation de INRAE (PDF, 2.13 Mo)