Former les agriculteurs

L’un des volets essentiels du projet agro-écologique est de mettre au point et diffuser de nouvelles pratiques agronomiques et d’élevage. Avec le plan d’actions «Enseigner à produire autrement», l’enseignement agricole se donne les moyens pour préparer les agricultrices et les agriculteurs de demain à produire plus durablement et plus efficacement.

LES ENJEUX
Deuxième réseau éducatif français, l’enseignement agricole forme aux métiers de l’agriculture, de la forêt, de la nature et des territoires. Il accueille des élèves, étudiants, apprentis et stagiaires de la formation continue, de la classe de 4e jusqu’au doctorat. Production agricole, services aux personnes, aménagement du paysage, soins aux animaux et agroalimentaire… sont autant de secteurs variés auxquels prépare l’enseignement agricole. Partout en France, les établissements d’enseignement agricole – que ce soit au niveau technique ou supérieur – font évoluer leurs outils pédagogiques pour former les élèves aux méthodes de production alternatives, plus durables économiquement et écologiquement.


QU'EST-CE QUE LE PLAN D’ACTIONS « ENSEIGNER À PRODUIRE AUTREMENT»?
Dans la réussite à grande échelle de cette transition, l’enseignement agricole a un rôle primordial à jouer en tant que dispositif privilégié de formation des professionnels de l'agriculture et de la forêt.

Qui est concerné?
Lancé en 2014 pour quatre ans, le plan d’actions «Enseigner à produire autrement » mobilise toutes les forces vives de l'enseignement agricole. En particulier le réseau des 190 exploitations agricoles et des 34 ateliers technologiques au sein des établissements de l’enseignement agricole public est un formidable outil d’innovation, d’expérimentation et de diffusion de nouvelles pratiques. 74% de ces exploitations ont déjà parmi leurs activités au moins un projet concernant une orientation agro-écologique.


Un plan d’actions en quatre axes

  • La rénovation des programmes et des diplômes : depuis la rentrée 2014, le BTSA «Analyse, conduite et stratégie de l'entreprise agricole » a été rénové et intègre la notion de performance économique, environnementale et sociale, notamment par des heures supplémentaires en agronomie et en écologie. Le programme des CAPA a été rénové dans la même direction depuis la rentrée 2015. De même, la rénovation du baccalauréat professionnel «Conduite et gestion de l'exploitation agricole » intégrera les principes de l'agro-écologie dans tous les enseignements techniques et professionnels à partir de la rentrée 2016.
  •  Un rôle renforcé de l’expérimentation des pratiques agro-écologiques au sein des lycées et une meilleure diffusion de celle-ci : réductions d’intrants et de l’utilisation d’antibiotiques, augmentation de l’autonomie fourragère et protéique dans les élevages, développement de l’agroforesterie…
  •  Une gouvernance régionale renforcée : c'est dans les territoires que se réaliseront les principales avancées vers la transition agro-écologique des exploitations et ateliers technologiques de l’enseignement agricole. Celle-ci devra être partagée et portée par les acteurs institutionnels, associatifs et économiques d’un territoire.
  •  La formation des personnels des établissements est repensée pour enrichir leur connaissance des processus biologiques à l’oeuvre dans le fonctionnement des agrosystèmes et leur capacité à transmettre la remise en question nécessaire des pratiques pour une transition vers l'agro-écologie.

Enseignement 2.0


Dans toutes les écoles d'ingénieurs et vétérinaires, des modules en relation avec l'agro-écologie, l'agroforesterie, l'agriculture biologique, l'antibiorésistance ou encore la santé animale intégrée se développent. L'enseignement 2.0 de l'agro-écologie est disponible pour tous grâce à la formation virtuelle «MOOC» de l'Institut agronomique vétérinaire et forestier de France sur la plateforme France- Université numérique

  • L'agro-écologie à l'Agrocampus Ouest, école d'agronomie de Rennes. Observation et suivi de l'évolution des ennemis naturels dans un champ de brocolis.
  • Essai de plantes compagnes (légumineuses) dans du colza. BTSA agronomie productions végétales. Exploitation du lycée agricole de Toulouse-Auzeville
  • Lycée agricole du Paraclet. Travaux pratiques en plein champs en agro-écologie.
  • Agroforesterie dans l'exploitation agricole du lycée de Nancy-Pixérécourt

Voir aussi