Chalarose du frêne, carte de l’impact en zone contaminée

Une enquête de très large échelle a été menée par les correspondants-observateurs du DSF en 2017 pour établir une carte de l’état des frênaies atteintes par la chalarose.

En 2017, les correspondants-observateurs ont parcouru les frênaies de la zone touchée par la chalarose depuis au moins 3 ans, pour évaluer l’impact de la maladie et comparer l’état de santé des peuplements qui se trouvent à l’intérieur de cette zone contaminée.

Près de 300 frênaies et 7000 arbres adultes ou subadultes ont été visités selon un plan d’échantillonnage aléatoire (points noirs sur la carte). Les observations ont été menées sur 20 arbres par frênaie.

Elles ont permis en particulier d’évaluer l'état de dégradation des arbres à l'aide de deux notes : une note de mortalité de branches et une note de perte de ramification. Ces deux notes combinées ont permis d’attribuer une note synthétique de l’état du houppier des arbres. Le ‘pourcentage des arbres très attaqués’ (avec une note synthétique indiquant un mauvais état de santé) a été calculé pour chaque point d’observation. Un krigeage a ensuite été réalisé. Il s’agit d’une méthode géostatistique permettant l’interpolation spatiale du ‘pourcentage d’arbres très attaqués’, offrant ainsi une visualisation des différentes zones plus ou moins atteintes par la chalarose.

La carte ainsi obtenue montre une situation variable au sein du territoire.

Cette évaluation de grande échelle était une première pour les correspondants-observateurs qui ont parcouru 35 départements contaminés à la recherche de frênaies définies selon un protocole d’observation (une frênaie par quadrat de 16 km où le frêne est très présent ou en importance économique d’après l’IGN). Ce suivi offre une vision de l’impact de la maladie en 2017 et il pourra éventuellement être renouvelé pour évaluer l'évolution du paysage sanitaire du frêne.

Chalarose du frêne, carte de l’impact en zone contaminée (PDF, 1.59 Mo)

Voir aussi