Une filière de cacao d'excellence en Martinique
Association Valcaco
Depuis 2015, l'association Valcaco s'est fixée un objectif ambitieux : structurer et développer une filière d'exception. Après avoir disparu pendant plusieurs siècles, le cacao de la Martinique renaît de ses cendres.

Des producteurs aux transformateurs, Valcaco regroupe différents acteurs locaux de la filière cacao. « Après une forte expansion au XVIIe siècle, le cacao martiniquais avait totalement disparu à cause des maladies et cyclones », explique Kora Konabé, présidente de l'association. En 2012, la région Martinique et le pôle agroalimentaire Martinique lancent un programme pour déterminer s'il existe des opportunités de relance. Un diagnostic est alors réalisé, et les résultats sont très probants : « parmi les cacaoyères existantes, sept variétés de cacao sur les dix mondiales ont été répertoriées. »

Avec ses différentes altitudes et compositions de sol, la Martinique offre une riche palette de saveurs. « La fève de cacao ultra-marine possède des caractéristiques propres avec des notes aromatiques spécifiques. De nombreux chocolatiers s'y intéressent ».

Agro-écologie et valorisation des ressources humaines locales

L'objectif initial de Valcaco a donc été de préfigurer une société coopérative. « Nous avons réhabilité les cacaoyères, augmenté la surface plantée. » De dix producteurs, l'association passe à quarante en 2019 grâce au volet formation qu'elle dispense. Afin de fixer les revenus, une charte producteur-transformateur a été élaborée. « Les producteurs touchent 100% du prix de vente du cacao », explique Kora Konabé.

L'association se lance un autre défi : assurer une production sans aucun produit phytopharmaceutique. Sélection de variétés robustes aux ravageurs, enrichissement du sol grâce à la plantation de légumineuses, culture sous couvert... « On s'est engagé à adopter des pratiques durables et respectueuses de l'environnement pour développer notre filière cacao grand cru ».

Pour 2020, la filière devrait produire 2,5 tonnes de cacao sur 75 hectares. « Pour le moment, nous répondons à la demande locale. L'export devrait se développer, avec le projet d'assurer une production de fèves de cacao labellisées et le développement d'une production de produits transformés cacao à haute valeur ajoutée ».

En 2017, les fèves de cacao de Valcaco ont été inscrites parmi les 18 meilleures mondiales au concours des International Cocoa Awards au Salon du Chocolat de Paris.

Plus d'informations sur l'association Valcaco.

Nouveauté 2019 : le concours expérimental de chocolat du CGA

Pour son édition 2019, le Concours Général Agricole a lancé un concours expérimental du chocolat outre-mer. Ce concours est ouvert aux transformateurs de cacao issus de départements et pays d'outre-mer. Trois catégories étaient proposées :

  • la tablette de chocolat avec taux de cacao de 60 à moins de 70 %,
  • la tablette de chocolat entre 70 et moins de 80 %
  • la tablette de chocolat entre 80 % et plus.

Les concurrents ont pu proposer un produit dans chacune des catégories.

Voir aussi