5 choses à savoir sur le Concours général agricole !
Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr
Du 22 février au 1er mars 2020 aura lieu la 129e édition du Concours général agricole. Chaque année, à l’occasion du Salon international de l’agriculture, ce concours récompense le savoir-faire et l’excellence des produits et des vins français. Plus de vingt mille produits seront goûtés et jugés à l’aveugle. Tout ce qu'il faut savoir sur la remise de ces prestigieuses médailles.

Quand le concours a-t-il été créé ?

En 1855, Napoléon III organise le premier concours universel d’animaux reproducteurs, d’emblée un franc succès. Après plusieurs évolutions, c’est en 1870 qu’il portera pour la première fois le nom de « Concours général agricole » (CGA). Il fête donc ses 150 ans en 2020.
Depuis sa tenue lors du SIA, il est co-propriété du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et du Centre national des expositions et des concours agricoles (CENECA).

Qui peut participer au concours ?

Seuls les professionnels de chaque catégorie peuvent présenter leurs produits. Et, les produits et les vins doivent obligatoirement être fabriqués, transformés ou récoltés en France.
Il suffit ensuite de remplir une demande d’inscription en ligne.

Télécharger le règlement du Concours Général Agricole 2020 (PDF, 2.61 Mo)

Comment se compose le jury ?

Pour les finales de l’édition 2020, ce ne sont pas moins de 6 800 jurés qui seront présents. Et ce ne sont pas uniquement des professionnels ! Des consommateurs avertis, ayant déposé leur candidature en ligne, prennent part aux épreuves de sélection, après avoir reçu une formation à la dégustation. Les dégustations se font ensuite à l’aveugle pour assurer une complète impartialité. 

Qui sont les producteurs médaillés ?

Il s’agit principalement de petites structures. 81% des lauréats sont des entreprises familiales de petite taille, et 83% ont moins de 10 salariés. Ceux-ci participent majoritairement au marché national, en privilégiant les circuits courts.
On reconnaît les produits récompensés grâce à leur médaille portant une feuille de chêne dorée, argentée ou de bronze.

Qu’est-ce qu’un concours expérimental ?

L’édition 2020 accueille de nombreux « concours expérimentaux » comme pour le Thym de Provence Indication géographique protégée (IGP). Avant de créer une nouvelle section de produits, le CGA organise une phase de tests pour mieux définir la démarche de sélection. Ces concours expérimentaux se déroulent de la même manière que les épreuves traditionnelles, mais il n’y a pas de remise de médailles.

L’édition 2020 en quelques chiffres ...

  • 35 familles de produits et de vins ;
  • 6 632 produits inscrits ;
  • 15 850 vins inscrits ;
  • 11 500 jurés professionnels et consommateurs avertis ;
  • 58 formations gratuites.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Pour plus d’informations, consulter le site du Concours Général Agricole.

Voir aussi