Pratiquer sur son territoire et au service de la transition agro-écologique
Pascal Xicluna/agriculture.gouv.fr
L’une des missions des établissements de l’enseignement agricole est de participer pleinement à l’animation et au développement des territoires. Grâce à leurs ateliers technologiques, les élèves prennent part à la dynamique locale, tout en favorisant la transition agro-écologique.

Il s’agit pour les établissements d’agir avec et pour leur territoire en lien avec les acteurs du monde agricole, les collectivités territoriales, les organismes de recherche et les associations.

« Je suis, depuis 2014, directeur de l’atelier technologique horticole du lycée d’Evreux. Ce sont 4,5 hectares qui permettent à nos 450 apprenants de participer à la production, de s’entraîner à la conduite d’engins, à la maçonnerie paysagère et d’appréhender les savoir-faire. Nous n’utilisons aucun produit phytosanitaire. Nous sommes également très attachés à notre mission d’animation et de développement des territoires. Nous allons également moderniser la structure pour travailler sur l’efficience énergétique de notre atelier. » Denis, Directeur de l’Atelier technologique horticole - Lycée d'Evreux (27)

Les ateliers technologiques, un outil considérable !

Au sein des établissements publics d’enseignement et de formation professionnelle agricoles, les exploitations agricoles et ateliers technologiques tiennent une place toute particulière. Unités de production à vocation pédagogique, ils assurent trois fonctions, indissociables et complémentaires :

  • une fonction de formation des élèves, étudiants, apprentis et stagiaires ;
  • une fonction de production et de commercialisation ;
  • une fonction de démonstration, d’expérimentation agricole et plus largement de développement des territoires.

Ce sont des lieux privilégiés pour l’acquisition de compétences professionnelles, l’apprentissage du travail en équipe et le développement personnel. Mini-stages, travaux pratiques, suivi d’expérimentations et mise en oeuvre de projets sont autant d’activités qui permettent la construction des savoirs et savoir-faire. 4,5 millions d’heures de formation sont délivrées chaque année en lien avec les exploitations agricoles et ateliers technologiques.

Enseigner à produire autrement

Avec la mise en œuvre du plan d’action Enseigner à produire autrement, les exploitations agricoles et ateliers technologiques de l’enseignement agricole participent à la transition. L’agro-écologie est un enseignement dans toutes les formations et prépare les jeunes agriculteurs à opérer d’ici 2025 une transition vers un modèle plus durable.

Produire autrement, c’est modifier ses pratiques pour limiter les émissions de gaz à effets de serre, contribuer à la préservation des milieux (sols, eau, air), mieux répondre à la demande des citoyens, et être en capacité de conjuguer sur une exploitation agricole performance économique, environnementale et sanitaire.

Crédit ci-après
DR
« J'étais en deuxième année de BTSA quand, avec mon père, on se posait la question de monter notre propre méthaniseur. C'était un projet de diversification réfléchi et en cohérence avec notre système actuel. Dès que j'ai entendu parlé du Diplôme Universitaire de Mise en oeuvre d'une unité de méthanisation, formation unique en France, j'ai foncé. Et je ne le regrette pas ! Au cours de la formation, la visite de plusieurs unités de méthanisation m'a aidé à réfléchir à mon propre projet, mais surtout à me constituer un réseau d'agriculteurs. J'ai ensuite pu entrer dans le concret avec le stage pratique ». François, exploitant (54).


Découvrez l'ensemble des formations de l'enseignement agricole sur educagri.fr.  

Voir aussi