L'Indication géographique protégée, un signe européen qui atteste d'un lien à l'origine
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr
Le macaron jaune et bleu IGP est présent sur de nombreux produits. Il symbolise le signe « Indication géographique protégée » qui certifie le lieu d'au moins l'une des étapes de sa production et/ou transformation. Avec ce signe, le nom du produit est protégé dans toute l'Union européenne. Explications.

Pour prétendre à l'obtention d'une IGP, une étape (au moins) parmi la production, la transformation ou l'élaboration d'un produit doit avoir lieu dans une aire géographique délimitée.

Ce signe européen peut aussi être basé sur la réputation d'un produit et sa forte reconaissance par le public. Celle-ci doit être associée à un savoir-faire ou une qualité déterminée attribuables à l'origine géographique.

Pour le vin, toutes les opérations réalisées depuis la récolte du raisin jusqu'à la fin du processus d'élaboration du vin sont réalisées dans la zone géographique considérée.

Aux origines de l'IGP

L'Indication géographique protégée a été créée en 1992 dans le cadre de la politique européenne de qualité concernant les produits agricoles et alimentaires. En France, la gestion de ce signe officiel est confiée à l'Institut National de l'Origine et de la Qualité (INAO).

La réglementation

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Voir aussi