Les chiffres clés de la Haute Valeur Environnementale (HVE)

La Haute Valeur Environnementale correspond au niveau le plus élevé de la certification environnementale des exploitations agricoles. Cette certification d'exploitation est une démarche volontaire, accessible à toutes les filières et construite autour de quatre thématiques environnementales : la protection de la biodiversité, la stratégie phytosanitaire, la gestion de la fertilisation et la gestion de la ressource en eau. Les États généraux de l'alimentation ont montré que ce dispositif est l'une des solutions pour accompagner et valoriser les exploitations dans la transition écologique de leurs pratiques.

La certification environnementale est conçue selon trois niveaux de progression environnementale :

  • niveau 1 : il correspond à la maîtrise de la réglementation environnementale et à la réalisation par l'agriculteur d'une évaluation de son exploitation au regard des cahiers des charges du niveau 2 ou du niveau 3 ;
  • niveau 2 : il certifie le respect par l'agriculteur d'un cahier des charges comportant des obligations de moyens permettant de raisonner les apports d'intrants et de limiter les fuites dans le milieu. C'est dans ce cadre que des démarches environnementales peuvent être reconnues si le niveau des exigences environnementales de leur cahier des charges et le niveau des exigences de leur système de contrôle sont jugés équivalents au dispositif de certification environnementale ;
  • niveau 3 ou HVE : il s’appuie sur des obligations de résultats mesurées par des indicateurs de performances environnementales.

La Haute Valeur Environnementale en chiffres

Total d'exploitations certifiées HVE au 1er juillet 2019 : 2 272

  • Nombre d'exploitations certifiées HVE par département

  • Nombre d'exploitations certifiées HVE par filière

Le nombre d'exploitations certifiées de Haute Valeur Environnementale a fortement progressé en seulement six mois (2 272 exploitations au 1er juillet 2019 pour 1 518 exploitations au 1er janvier 2019 soit une augmentation de 50%). Au-delà de la filière viticole, précurseur en la matière, les filières de l'arboriculture, du maraîchage, de l'horticulture et des grandes cultures se sont clairement engagées dans le dispositif.

Cette montée en puissance illustre l'engagement d'un nombre croissant de filières dans la transition écologique. Le Gouvernement, au côté des filières, a d'ailleurs fixé des objectifs ambitieux dans son plan Biodiversité avec 15 000 exploitations certifiées de HVE en 2022 et 50 000 en 2030.

Le dynamisme de la Haute Valeur environnementale traduit également l'intérêt des filières pour l'ensemble du dispositif puisque 17 500 exploitations sont maintenant engagées dans le niveau 2 notamment au travers de la reconnaissance de 62 démarches.