FranceRelance : les acteurs de la filière s'engagent pour l'adaptation des forêts au changement climatique

La filière forêt-bois permet de compenser environ 20% des émissions françaises de CO2. Elle joue ainsi un rôle majeur en matière d’atténuation du changement climatique. Pour autant, ce rôle repose sur la résilience des forêts, et notamment à leur capacité à s’adapter à ce changement climatique. Or les sécheresses des années 2003, 2018 et 2019, ainsi que les attaques de scolytes des forêts d’épicéas de l’est de la France ont été des alertes fortes sur la résilience des forêts.

Le Plan de Relance lance donc un grand plan de reboisement des forêts françaises. L’objectif : planter 45 000 hectares de forêts qui permettront de capter 150 000 tonnes de CO2 supplémentaires chaque année.

Doté de 200 millions d'euros, le volet forêt bois a vocation à :

  • Accompagner la forêt vers plus de résilience et d'adaptation face au défi du changement climatique => 177,5 millions d'euros
  • Promouvoir le bois en tant que ressource renouvelable et écologique, en particulier pour le stockage du carbone dans la construction => 5 millions d'euros
  • Réconcilier et créer un lien indéfectible entre l'amont forestier et la transformation du bois au service d'une production de bois souveraine, locale, compétitive et durable => 15 millions d'euros
  • Sensibiliser les plus jeunes aux enjeux de la gestion durable des forêts dans le cadre d'un projet pédagogique conçu avec leurs professeurs => 200 000 euros

Mardi 22 décembre 2020, les acteurs de la filière forêt-bois ont remis au ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation leur feuille de route pour l’adaptation des forêts au changement climatique, dont les orientations ont largement inspiré le volet forestier du plan de relance. Le ministre a signé avec eux une charte d’engagement pour la réussite du Plan de Relance et a annoncé le lancement de nouveaux dispositifs.

« La forêt est au cœur des enjeux du changement climatique et de la transition écologique : investir aujourd’hui dans la forêt française, c’est agir pour le climat et pour le développement d’une économie verte et source d’emplois. C’est pourquoi le plan de relance mobilise des moyens inédits pour accompagner la filière forêt-bois dans le renouvellement des forêts, afin de les rendre plus résilientes et de développer l’ensemble de l’industrie du bois. »
Julien Denormandie

À télécharger