En 2020, malgré la pandémie, le bio a poursuivi sa progression
Cheick Saidou/agriculture.gouv.fr
Cette année encore, les chiffres dévoilés par l’Agence Bio le 9 juillet 2021 confirment le dynamisme du secteur du bio, avec une consommation et une production en constante augmentation. En 2020, malgré une année particulière marquée par la pandémie, la grande majorité des filières bio a progressé. Une croissance qui a notamment été soutenue par le plan France Relance et le renforcement du Fonds Avenir Bio.

En 2020, on compte 53 255 exploitants agricoles bio, soit près de 12% des agriculteurs français. Les surfaces bio ont, elles, doublé en 5 ans pour atteindre 2,55 millions d’hectares, soit 9,5% de la surface agricole française. Ce qui en fait une des surfaces les plus importantes d’Europe.

Parmi les surfaces certifiées bio qui enregistrent un fort développement, on peut citer les grandes cultures (+29%), les vignobles (+22%), les légumes (+16%) et les plantes à parfum aromatiques et médicinales (+16%). Par ailleurs, les régions historiquement les moins engagées en bio (Grand-Est, Hauts-de-France, Centre-Val de Loire, Bourgogne-Franche-Comté, La Réunion, Guadeloupe, Mayotte et Île-de-France) voient leurs surfaces en bio croître de plus de 15% par rapport à 2019.

En 2020, près d’une ferme bio sur trois pratique l’élevage, soit 17 204 éleveurs. Parmi eux, 2 436 éleveurs sont nouvellement engagés en bio. On note notamment une forte évolution dans les filières apicole (+26% de ruches certifiées bio), des poules pondeuses (+13% d’élevages certifiés bio) et caprine (+40% d’élevages en conversion).

En un an, l’emploi a augmenté de 12% dans les filières bio

De la production à la distribution, les acteurs bio sont toujours plus nombreux. Par rapport à l’année précédente, leur part a augmenté de 13% en production agricole (+ 5 994 fermes bio) et de 12% au niveau de l’aval (+ 2 704 entreprises engagées dans le bio).

L’emploi conserve lui aussi son dynamisme, observant une croissance conséquente de 12% par rapport à 2019. Le secteur du bio représente ainsi plus de 200 500 professionnels en France, répartis entre la production agricole (128 345), la transformation (26 639), le commerce de gros (2 360), le commerce de détail (40 900) et les services (2 300).

6,5% des produits alimentaires consommés par les Français sont bio

En 2020, le marché du bio dépasse pour la première fois les 13 milliards d’euros. La France occupe la deuxième place sur le marché européen du secteur, derrière l’Allemagne. Par ailleurs, la part des produits bio – dont les 2/3 sont français – dans la consommation alimentaire à domicile des Français a augmenté de 12,3% pour atteindre 6,5 % en 2020. Ainsi, sur ce point, le pays se place juste devant son homologue germanique.

De manière globale, tous les secteurs de vente sont en hausse. Les plus fortes progressions sont principalement celles des surgelés (+30%) et de la bière (+33%). Seule ombre au tableau, la restauration. Ce secteur, marqué par la crise du COVID-19 et les multiples confinements, a enregistré une chute de son chiffre d’affaires de 32,3 %. Les achats de produits bio par la restauration hors domicile (RHD) ont perdu sur la même période 21 points par rapport à 2019. 

6 Français sur 10 privilégient les produits locaux et les circuits courts

L’année 2020, marquée par une crise sanitaire sans précédent, a placé l’alimentation au cœur des préoccupations des Français. La progression du bio s’inscrit dans une tendance générale – qui s’est vue renforcée par les effets de la pandémie – à consommer différemment.

Ainsi, en 2020, 57% des Français déclarent acheter davantage de produits de saison et 6 Français sur 10 privilégient les produits locaux et les circuits courts. À ce titre, la vente directe chez le producteur représente 11% du total des ventes.

Congrès Mondial de la Bio 2021

Pour la première fois, la France accueille le Congrès Mondial de la Bio, du 6 au 10 septembre 2021. Ayant lieu tous les trois ans, il réunit tous les acteurs concernés par le secteur de la bio – de la production à la consommation – pour échanger, autour de conférences, sur les grandes questions de l’agriculture biologique dans le monde.


Consulter le Consulter le dossier de presse de l'Agence Bio (PDF, 7.84 Mo)

Source : Agence Bio.

Voir aussi