Sortie du glyphosate : ils témoignent

Ne plus utiliser le glyphosate, désherbant utilisé pour détruire ce que l'on appelle communément les mauvaises herbes, c'est possible. Et des solutions alternatives ont été trouvées et appliquées.

Retrouvez ci-dessous une série de témoignages d'agriculteurs ou de collectifs qui ont choisi de ne plus utiliser cet herbicide dans leurs exploitations.

Milie Marin

Milie Marin : « Je n’utilise plus de glyphosate pour désherber »

Du blanc, du rosé, et du rouge, la Miss France Agricole 2015 produit du vin AOP « Coteaux-d’Aix-en-Provence », et du vin IGP « Méditerranée » presque aux couleurs de son écharpe. Sur une exploitation de 9 hectares à Lambesc (Bouches-du-Rhônes), sur ses terres typiques du sud de la France, marquées par des sols calcaires très ensoleillés, Milie Marin met en place des alternatives pour réduire l’utilisation de produits phytosanitaires sur ses vignes.
08/04/2019
Info +

« Observer la nature, c'est notre métier ! »

Pionnier dans l’âme, Christian Daussy cherche des solutions depuis 13 ans pour préserver ses sols. En passant du sans labour au sans glyphosate, il observe et écoute ses terres au fil des évolutions. Sa dernière découverte, le retour de « la bête du diable. »
04/04/2019
Info +

Un lâcher de 50 000 insectes au lycée de Castelnau-le-Lez !

Au lycée de Castelnau-le-Lez (Hérault), les insectes sont choyés pour protéger les fleurs ! Depuis 15 ans, ils sont mis à l’honneur dans un projet de protection biologique intégrée qui permet de réduire l’utilisation de produits phytosanitaires sur l’établissement.
14/03/2019
Info +

« Le glyphosate ? Jamais on ne reviendra en arrière »

En Savoie, les 6 hectares du domaine de Mathilde Jacqueline n'ont pas vu un seul herbicide depuis 2008. Un choix évident pour cette amoureuse de son terroir qui mise tout sur la qualité de sa production. Aujourd'hui en conversion bio, le vignoble est en perpétuelle évolution. Témoignage.
30/11/2018
Info +

« Être moteur du changement, c'est aussi le rôle d'un lycée agricole »

Dans le Pas-de-Calais, l'établissement public d'enseignement agricole a engagé depuis plusieurs années déjà ses trois exploitations dans une démarche globale qui inclut la réduction des produits phytosanitaires. La recette : une remise à plat complète de chaque système. Témoignage.
30/11/2018
Info +

Pages