Notes et études socio-économiques n° 46

Notes et études socio-économiques est une revue technique à comité de rédaction qui se donne pour objectifs de valoriser des travaux conduits en interne ou des études commanditées par le ministère, mais également de participer au débat d'idées en relayant des contributions d'experts extérieurs. Le numéro 46 comporte trois articles, de tonalités différentes, portant sur l'accord de partenariat économique (APE) signé en 2014 entre l’Union européenne et l’Afrique de l'Ouest, sur l’évolution de la relation entre la dimension économique des exploitations et la main-d’œuvre utilisée, et enfin sur les fonctions des organisations de producteurs (OP) des filières porcines, laitières et avicoles.

Télécharger l'ensembe de ce numéro en texte intégral (PDF, 2.72 Mo)

 

La cohérence des politiques commerciales et de développement : le cas de l’APE Afrique de l’Ouest

Laurent Levard, Damien Lagandré

L’accord de partenariat économique (APE) entre l’Union européenne (UE) et l’Afrique de l’Ouest est un accord de libre-échange et de coopération au travers duquel la seconde s’engage à libéraliser progressivement ses marchés au profit des importations provenant de la première. La mise en oeuvre de cet accord, pourrait susciter des tensions entre les opportunités de marché, pour les entreprises européennes et françaises, et le développement économique et la sécurité alimentaire de l’Afrique de l’Ouest. Dans ce contexte, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation a commandé au Gret une étude pour faire le point sur ce sujet. Après avoir rappelé le contexte et le contenu de l’APE, cet article détaille la méthode utilisée dans cette étude et ses enseignements, issus notamment d’études de cas sur les filières blé, produits laitiers et aliments complémentaires pour enfants. Des recommandations pour une meilleure cohérence entre les accords commerciaux et les objectifs de développement des pays du Sud concluent le travail.

Télécharger l'article (PDF, 636.61 Ko)

 

Concentration des exploitations agricoles et emplois

Laurent Piet

Cet article étudie l’évolution de la relation entre la dimension économique des exploitations et la main-d’oeuvre utilisée sur la période 2000-2015. Pour ce faire, trois catégories d’exploitations sont définies, de façon relative, en fonction de leur potentiel de production mesuré en euros de production brute standard. On considère ainsi les 50 % d’exploitations les plus petites, les 40 % d’exploitations intermédiaires et les 10 % d’exploitations les plus grandes. L’analyse des tendances globales et de celles par orientations technico-économiques montre que la main-d’oeuvre tend à se concentrer dans les exploitations les plus grandes. L’analyse de quelques ratios caractéristiques de la structure et de la performance des exploitations révèle cependant des situations contrastées, ne permettant pas de dégager une relation univoque entre les critères analysés et la dimension économique.

Télécharger l'article (PDF, 1.27 Mo)

 

Rôles des organisations de producteurs dans les filières animales : négociation, conseil, commercialisation et création de valeur

Lisa Le Clerc, Zohra Bouamra-Mechemache, Sabine Duvaleix-Tréguer, Pascale Magdelaine, Christine Roguet, Gérard You

Alors que les filières porc, volaille de chair et lait de vache sont en restructuration, les organisations de producteurs (OP) les concernant sont aujourd’hui mises en avant par les politiques agricoles. Il est apparu utile de dresser un panorama des OP dans ces filières afin de mieux appréhender leurs caractéristiques, fonctions et trajectoires. Ce panorama s’est appuyé sur un recueil d’informations issues de diverses sources (publications, sites Internet, etc.), d’une enquête en ligne ainsi que d’entretiens individuels. L’offre de services des OP est différenciée selon leurs statuts. Les coopératives commercialisent la production de leurs adhérents, proposent conseil technique et aides diverses en investissant ou non dans l’amont ou l’aval, contrairement aux OP associatives, principalement laitières et reconnues plus récemment. Les stratégies de différenciation des OP sur la qualité des produits varient selon les filières animales, mais toutes se soucient de proposer une réponse aux attentes sociétales.

Télécharger l'article (PDF, 609.75 Ko)

 

Notes de lecture

Télécharger les notes de lecture (PDF, 894.41 Ko)

 

Abstracts and key words

Télécharger les abstracts and key words (PDF, 232.45 Ko)

Voir aussi