Les lentilles, on en voit de toutes les couleurs !
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr
On les connaît souvent vertes, pourtant il existe une large variété de lentilles. Appréciées pour leur qualité nourrissante, les petites graines de la famille des légumineuses sont très riches en protéines, ce qui en fait un aliment particulièrement utilisé dans la cuisine végétale. À l'occasion de la journée mondiale des légumineuse, focus sur les lentilles !

Il existe de nombreuses variétés qui se déclinent en plusieurs couleurs, allant de l’orangé au bleuté en passant par le rosé. Plusieurs d’entre-elles produites en France ont obtenu un Signe officiel de la qualité et de l'origine (SIQO) :

  • La lentille verte du Puy est très appréciée des grands chefs. Elle est le second légume à avoir obtenu son Appellation d’origine contrôlée (AOC), dès 1996. Par la suite elle a été reconnue par le signe Appellation d’origine protégée (AOP) en 2008 ;
  • La lentille verte du Berry, reconnaissable à sa teinte bleutée, dévoile une saveur de châtaigne ou de noisette. Elle a obtenu un Label rouge et bénéficie également d’une Indication géographique protégée (IGP) ;
  • La lentille blonde de Saint-Flour a également obtenu le Label rouge. Elle est produite sur les plateaux volcaniques du Cantal à plus de 1 000 mètres d’altitude. La lentille couleur rose cendrée souhaite maintenant obtenir le signe d’identification de l’Union européen IGP.

En France, ce sont 23 000 tonnes (source : Interfel) qui sont produites par an, en particulier en régions Centre, Champagne-Ardennes et Auvergne-Rhône-Alpes.

Une culture bénéfique pour les sols

Les lentilles s’adaptent à de nombreux types de sol, y compris aux sols pauvres. On les sème au printemps pour les récolter en milieu d'été, avant l’arrivée à maturité des graines. C’est à ce moment que l’on récupère les deux petites graines contenues dans chaque cosse. Le légume, une fois sec, se conserve très longtemps et peut donc se consommer toute l'année.

D’un point de vue environnemental, la lentille est une culture très intéressante. Capable de fixer l'azote présent dans le sol et l'air, elle permet à la fois une réduction des apports d'engrais azoté et une restitution d'azote pour la culture suivante. C'est notamment pour ces raisons que les légumineuses, comme la lentille, sont recommandées dans le cadre d'une rotation culturale diversifiée (c'est-à-dire varier les cultures sur une parcelle pour limiter l’appauvrissement des sols).