Le Challenge caprin inter-lycées, le concours des futurs professionnels d'élevage de chèvres
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr
Créé en 2018, le Challenge caprin inter-lycées rejoint cette année le Concours général agricole, catégorie jeunes. Avec ses trois épreuves, il met à l’honneur la filière caprine française et l’enseignement agricole.

Sur le ring ovin du Salon international de l’agriculture, trois lycées s’affrontent par équipes de trois. La première épreuve commence : la présentation de chaque établissement. Puis, vient la présentation de la dernière innovation mise en place sur l’exploitation agricole : planche spécialement conçue pour optimiser le temps et la qualité de salage des fromages, installation de brosses, de ballons et autres équipements pour favoriser le bien-être animal…

« L’innovation est l’essence-même de l’enseignement agricole », explique Pierre Martin, directeur de Capgênes, organisme et entreprise de sélection caprin, et juré du Challenge. « L’idée de ce concours, c’est de mettre en avant les savoir-faire de l’enseignement agricole et des professionnels de la filière caprine, en se reposant sur le terroir, les races et les fromages. Les enseignants forment les élèves afin qu’ils disposent d’une solide culture sur les caprins, de l’aval à l’amont. »

Vient ensuite un quiz où précision et rapidité sont requises pour gagner des points. Trois thématiques sont testées : les fromages Appellation d’origine protégée, les races de chèvres et les techniques d’évaluation de races. « Quel fromage Napoléon a-t-il a découvert en Région Centre, alors qu’il revenait de sa campagne d’Égypte ? Le Valençay, fromage de forme pyramidale dont la tête aurait été coupée, pour éviter de rappeler à l’Empereur sa défaite en Afrique du nord », ou encore « dans quel port français est arrivée la chèvre de Rove (reconnaissable à ses très longues cornes torsadées) ? Réponse : Marseille. Un bateau Phénicien aurait sombré au large de Marseille, et le troupeau aurait nagé jusqu’au rivage. »

Une filière d’élevage qui recrute

Parmi les participants figure Chloë Leroy, 21 ans. « Je suis en certification de spécialisation conduite d’élevage caprin au CFPPA du Blanc à Châteauroux. J’ai terminé 1ere de mon lycée, j’ai donc été sélectionnée pour participer au Challenge caprin inter-lycées. »
Chloë termine ses six mois de formation en continu, son projet professionnel est déjà établi : « je souhaite m’installer en Mayenne, en élevage caprin et transformation à la ferme. Avec mes futures chèvres Alpines (reconnaissables à leur robe marron et au lait riche), je ferai notamment de la tomme de chèvre. »
L’équipe de Chloë a terminé première du Challenge caprin inter-lycées 2020.

Le saviez-vous ?

  • 14 races de chèvres ont été recensées en France en 2019 ;
  • 15 fromages de chèvres français possèdent une Appellation d’origine protégée ;
  • La France comporte 60% de chèvres Alpines et 40% de chèvres Saanen ;
  • La dernière Appellation d’origine protégée fromagère a été attribuée à la Brousse du Rove. C’est également la seule AOP qui ne peut être attribuée qu’aux produits réalisés à partir du lait de cette seule race de chèvre.

Plus d'informations sur les concours dédiés aux jeunes professionnels du Concours général agricole et sur le CFPPA du Blanc.

Voir aussi