La légende du champignon de Paris
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr
Cru, poêlé, en soupe, en risotto, en blanquette, en omelette… Il existe mille et une façon de cuisiner le champignon de Paris. Disponible presque toute l'année, ce légume délicat atteint sa pleine saison en octobre-novembre. Découverte du champignon le plus cultivé au monde.

Blanc, beige ou marron selon la variété… c'est le champignon de Paris, aussi appelé champignon de couche ! Contrairement à son nom, sa région de production principale est le Pays de la Loire depuis la fin du XIXe siècle.

Avec un fort taux d'humidité et une température inférieure à 15°C, les galeries d'Anjou constituent un lieu idéal. Mais on cultive également le champignon de Paris en Normandie, dans le Nord, en Charente Maritime, en région parisienne et en Savoie.

Un peu d'histoire

Avant d'être cultivés en cave, les célèbres champignons de Paris sont nés sur les carrières abandonnées au sud de la capitale. Suite aux travaux du métro parisien, les champignonnières ont été déplacées en Pays de la Loire.  

Selon la légende, c'est à Versailles que Jean-Baptiste de La Quintinie, jardinier de Louis XIV et créateur du célèbre potager, développe le légume et réussit à l'introduire à la table du roi. Mais on aurait retrouvé des traces de ce champignon… sous l'Égypte antique !

Comment les conserver ?

Les champignons de Paris sont des légumes frais et délicats. Le bac à légumes du réfrigérateur permet de conserver leur fraîcheur et leur saveur. Mieux vaut les consommer dans les quatre jours suivants l'achat.

Si on les déguste crus, un filet de citron permet d'éviter qu'ils ne prennent une couleur grise.

Plus d'informations sur le Champignon de Paris.

La production française de champignons de Paris

Plus de 115 000 tonnes de Champignons de Paris ont été produits en 2019. Les principales régions productrices sont les Pays de la Loire et le Centre-Val de Loire (source : Interfel).

Voir aussi