Il est l'heure... de la Chandeleur !
31/01/2020
Cheick Saidou / agriculture.gouv.fr
Tous les 2 février, partout en France, on fête la Chandeleur. Annonciatrice du printemps et célébrée 40 jours exactement après Noël, la Chandeleur est avant tout synonyme de gourmandise et de convivialité. L'occasion de revenir sur son origine.

Il est de tradition de faire sauter ses crêpes de la main droite, une pièce d’or à la main gauche : on tient un Louis d’or à la main gauche, signe de prospérité pendant toute l’année. Tous les 2 février, de nombreux Français aiment fêter la Chandeleur en partageant avec leurs proches des crêpes fait maison. Si la Chandeleur ou fête des chandelles, est d’origine païenne, le traditionnel partage des crêpes a été instauré par le pape Gélase 1er, qui en distribua aux pèlerins venus jusqu’à Rome pour fêter la présentation de l’enfant Jésus au Temple.

Crêpe ou galette : quelle différence ?

Les crêpes sont préparées avec de la farine de froment. Traditionnellement dégustées en dessert, on les agrémente d'accompagnements sucrés.

Quant aux galettes ou crêpes dites salées, elles sont fabriquées avec du sarrasin, une graine qui provient d'une plante de la famille de la rhubarbe et de l'oseille.

C’est de saison : les crêpes suzette !

Les crêpes suzette, du nom de l’actrice Suzanne Reicheberg et inventées par Auguste Escoffier, sont un grand classique de la cuisine française. Les crêpes suzette originales sont préparées avec un « beurre Suzette », soit un mélange de beurre fondu, de sucre, de Grand Marnier, d’orange et de citron.

 

Voir aussi