« Formabio », le réseau agriculture biologique de l'enseignement agricole
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr
Développé par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, le réseau national « Formabio » accompagne les établissements dans l'enseignement des pratiques de l'agriculture biologique. Il organise chaque année des rencontres et des événements partout en France pour apporter une aide aux établissements.

Le développement de l’agriculture biologique, soutenu par les politiques publiques du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, a entraîné des changements sur les étalages de nos primeurs, mais aussi sur les méthodes d’enseignement.

L'agriculture bio est notamment l'une des orientations proposées par le plan « Enseigner à produire autrement », lancé en 2014.

Pour accompagner ces changements, la DGER a également mis en place le réseau national « Formabio ». Il offre une aide aux établissements de formation agricole dans la mise en œuvre d'actions pour développer l'agriculture biologique et accélérer son apprentissage. L’objectif ? « Outiller » les enseignants et formateurs pour qu’ils puissent enseigner au mieux ce mode de culture à leurs élèves.

Une aide à promouvoir l’agriculture biologique pour les enseignants

Ce réseau thématique de l'enseignement agricole a plusieurs missions :

  • aider les établissements :
    • à sensibiliser les élèves, stagiaires, apprentis et étudiants de l'enseignement agricole à l'agriculture biologique dans le cadre du développement durable ;
    • à mettre en place des formations spécifiques sur ce thème pour en professionnaliser les acteurs ;
    • à développer l'agriculture biologique sur les exploitations des établissements.
  • développer la coopération des établissements avec les professionnels de l'agriculture biologique sur les thèmes de Recherche Formation Développement ;
  • diffuser des informations sur les formations, les ressources, des actualités, des appels à projets… ;
  • capitaliser, valoriser les savoir-faire et les expériences des établissements.   

La transition vers des systèmes de production plus durables repose sur une modification des habitudes et des modes d’acquisition des savoirs et des pratiques. Une évolution nécessaire pour transmettre de nouvelles pratiques aux agriculteurs de demain.

Le travail des animateurs du réseau « Formabio » amplifie les actions mises en œuvre par les partenaires de l’agriculture biologique. « Certains jeunes peuvent être hésitants en découvrant l’agriculture biologique, mais quand ils ont bien compris de quoi il s’agit, ils sont convaincus et passent eux-mêmes en conversion bio après leurs études », explique Françoise Degache, en charge de Formabio.

Chaque année, le réseau organise des rencontres, des ateliers d’échange sur les situations rencontrées par les enseignants. Directeurs d’exploitations et de lycées, enseignants, formateurs… Formabio réunit des personnels de l’enseignement agricole public comme privé. Actuellement, plus de 70 établissements y participent. Les établissements les plus en avance sur ce sujet apportent ainsi leur expertise et leurs méthodes pédagogiques aux autres.

L'agriculture biologique dans l'enseignement agricole en quelques chiffres…

  • 123 exploitations ayant au moins un atelier conduit en agriculture biologique ;
  • 26 exploitations intégralement conduites en agriculture biologique ;
  • 4 235 hectares cultivés en agriculture biologique.

(Source : DGER)

Voir aussi