Suisse

Télécharger la fiche Suisse - Collection 2019 (PDF, 208.38 Ko)

Contexte agricole et relations internationales

Ce qu'il faut retenir

Le secteur agricole employait en 2016 153 000 personnes, soit 3% de la population active. L’emploi en milieu agricole a ainsi baissé de 1,3% en un an. Cette tendance à la baisse est observable depuis quelques années en termes d’emploi agricole, de nombre d’exploitations (52 263 en 2016 ; presque - 2% par rapport à 2015), et la surface moyenne des exploitations augmente. La filière agroalimentaire dans son ensemble emploie quant à elle 11% de la population active.

En 2016, la surface agricole utile couvrait un peu plus d’un million d’hectares (ha), dont près de 60% de prairies naturelles et de pâturages. On dénombre 0,4 Mha de terres arables, dont 83 000 ha de céréales panifiables (soit 20,7% de la sole arable totale) et 14 780 ha de vignes (soit 3,3%).

Les élevages bovins, porcins et avicoles sont majoritaires. Les filières bovine et porcine restent relativement stables depuis quelques années. En revanche, la filière avicole connaît un véritable rebond ces dernières années, avec une augmentation de plus de 50% en termes d’effectifs en dix ans.

Depuis quelques années, la Suisse a entamé une ouverture très progressive de son marché, ce qui accroît la pression concurrentielle sur les agriculteurs nationaux, qui sont par ailleurs très soutenus par l’État, notamment par l’intermédiaire de paiements directs. En 2017, les fruits et légumes étaient, en valeur, les produits alimentaires les plus importés. Les produits les plus exportés n’étaient ni le fromage, ni le chocolat, mais les boissons à base d’eau et le café (notamment sous forme de capsules).