Le dialogue agricole entre la France et la Suisse se renforce
agriculture.gouv.fr

Le premier groupe de travail agricole franco-suisse s'est tenu le 5 octobre 2018 à Paris. Le Directeur de l'Office fédéral de l'agriculture suisse (OFAG), Bernard Lehmann, a rencontré Valérie Métrich-Hecquet, Directrice générale de la performance économique et environnementale des entreprises (DGPE) du ministère français de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Cette réunion a permis aux deux pays d'échanger sur les questions agricoles d'intérêts commun, comme la politique commerciale, les indications géographiques ou l'actualité de la PAC. Elle a également permis à la partie française de promouvoir l'intérêt de la démarche « 4 pour 1 000 » pour l'amélioration des sols et pour la lutte contre le réchauffement climatique. Il a été décidé enfin de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine scientifique. À l'issue de la réunion, une déclaration d'intention a été signée entre la DGPE et l'OFAG afin d'institutionnaliser ce dialogue agricole.

Crédit ci-après
agriculture.gouv.fr

La France et la Suisse, deux partenaires privilégiés

Pays de 8,5 millions d'habitants, la Suisse n'en est pas moins le 3e client pays tiers de la France dans le secteur agricole et agroalimentaire, derrière les États-Unis et la Chine (1,6 milliards d'euros d'exportations en 2017). Le pays importe la moitié de son alimentation et les consommateurs suisses sont particulièrement attentifs aux conditions de production et à la qualité des produits.
Économie, politique de qualité, environnement... la France et la Suisse, qui ont souvent des approches similaires et des intérêts communs dans les enceintes internationales, ont également intérêt à renforcer leur dialogue agricole. Tel était le sens de ce premier groupe de travail.

Les politiques agricoles à travers le monde : voir la fiche pays Suisse