Maraîchage, vente directe... et robotique
Cheick Saidou / agriculture.gouv.fr

En 2004, Marc Larrieu rejoint l'exploitation familiale, à Saint-Julien-en-Born, dans les Landes. À l'activité traditionnelle de volailles, il ajoute le maraîchage en agriculture biologique et un atelier poules pondeuses avec l'objectif de développer les circuits courts. L'intégralité de la production – œufs, fruits et légumes – est vendue sur l'exploitation, dans un magasin de producteurs et via la plateforme Frais et local.

Fruits rouges, aubergines, choux, échalotes, carottes, tomates, salades rhubarbe… Sur 4 hectares, Marc Larrieu cultive de nombreux fruits et légumes avec ses parents, deux ouvriers permanents et deux ouvriers saisonniers.

« Mes parents ainsi que mes grands-parents avaient développé une activité de polyculture élevage avec des volailles », explique l'agriculteur. « Lorsque je me suis installé, j'ai décidé de me concentrer sur l'élevage de poules pondeuses et de développer le maraîchage afin de vendre un maximum de ma production totalement en circuits courts ».

Évoluer avec les modes de consommation

Le déclic pour le maraîchage est venu en discutant avec les clients : « Être maraîcher, c'est vivre avec les saisons. Vendre en circuits courts, c'est une motivation supplémentaire dans le métier d'agriculteur. Je fais véritablement quelque chose pour moi. Je gère mes tarifs, j'aime le contact avec les clients et le fait d'être indépendant. »

S'équiper selon les innovations techniques

Avec l'arrivée de Marc Larrieu, l'exploitation passe de 70 hectares à 140 hectares. L’activité maraîchage passe en 3 ans de 3 000 mètres carrés à 4 hectares en production de fruits et légumes de saison. « 90% de notre récolte est effectuée en extérieur, le reste sous serre. » En avril 2020, nouvelle étape dans l'histoire de la ferme : l'arrivée d'un robot de désherbage 100% électrique : « Depuis un an, nous avons réduit la pénibilité du travail grâce à cette nouvelle technologie. Les liens entre agriculture et robotique vont s'intensifier dans les années à venir ».