Les vins du Beaujolais
Getty Images
Au nord de Lyon, s'étend la région du Beaujolais. Mondialement connu, il est riche en terroirs viticoles. Parmi les nombreuses appellations figure le Beaujolais Nouveau, dévoilé chaque troisième jeudi du mois de novembre. En cette période de confinement, soutenons les producteurs locaux. De nombreux systèmes de drive ont été mis en place afin de pouvoir découvrir le millésime 2020.

Le territoire du Beaujolais se caractérise par une grande diversité de ses paysages, et donc de ses vins.

Le Beaujolais Nouveau est un vin AOC (Appellation d’origine contrôlée), produit au nord du département du Rhône et sur quelques hectares de la Saône-et-Loire. Il est constitué exclusivement à partir du cépage gamay. C'est un vin primeur car il est mis en bouteille peu de temps après les vendanges.

En 1951, une décision ministérielle interdit la vente de vins AOC avant le 15 décembre de l’année de vendange. Après contestation, les vignerons du Beaujolais obtiennent gain de cause : ils peuvent désormais vendre leur vin avant le 15 décembre, à condition que l'écriteau de la bouteille précise qu’il s’agit d’un vin primeur. Depuis 1985, la date d'arrivée du Beaujolais Nouveau a été fixée au 3e jeudi de novembre (source : site Beaujolais Nouveau).

Quant au Beaujolais AOC, il est mis en bouteille à partir du mois de mars.

Les douze appellations

Le territoire du Beaujolais comporte d'autres appellations qui sont énumérées généralement en remontant le cours de la Saône, en commençant par les dix crus. Du sud au nord : Brouilly, Côte de Brouilly, Régnié, Morgon, Chiroubles, Fleurie, Moulin-à-Vent, Chénas, Juliénas et Saint-Amour qui marque la limite nord du Beaujolais. Aux extrémités, on retrouve les AOC Beaujolais et Beaujolais Villages. Des arômes de kirsch du Saint-Amour, en passant par ceux fruités du Juliénas ou floraux du Chénas, tous offrent des expériences différentes au palais. Ce sont les vins rouges qui sont les plus représentés.

Tout savoir sur le Beaujolais Nouveau...

Le vin primeur est connu depuis l’Antiquité. La tradition du « vin nouveau » perdure au Moyen Âge : à cette époque, le vin est mis très tôt sur le marché, à peine 15 jours après les vendanges. Mais le phénomène du Beaujolais Nouveau, tel qu’on le connaît aujourd’hui, naît véritablement au début des années 1950. Il devient en quelques dizaines d’années un produit d’ampleur internationale.


L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Voir aussi