Lycéens dans un champs
Xavier Remongin/agriculture.gouv.fr

27 avril 2022 Info +

Les lycées agricoles et la transition bas-carbone

De nombreuses initiatives de transition bas-carbone déjà existantes et notamment dans les établissements d’enseignement et de recherche du ministère.

De nombreuses initiatives de transition bas-carbone sont mises en œuvres dans les 806 établissements de l'enseignement agricole. Chaque lycée place la réduction des émissions des gaz à effet de serre en priorité au sein de sa feuille de route.

Par exemple, en 2021, sur les 18 000 hectares de l'enseignement agricole on compte 240 km de haies en 2021.  L'objectif est d'atteindre 40 km supplémentaires d'ici 2024, avec de nouvelles opérations de plantation.

Les programmes pédagogiques ont adopté depuis 2020 un plan stratégique à l'horizon 2025 « Enseigner à Produire Autrement » qui forment chaque année aux enjeux de transitions des filières agricoles et agro-alimentaires les 200 000 élèves de l'enseignement agricole.

Sur l'ensemble des 250 exploitations des lycées agricoles, le ministère engage la généralisation des diagnostics carbone. Dès cette année 2022, des diagnostics « Fermes laitières Bas Carbone » seront réalisés sur une trentaine d'élevages laitiers de l'enseignement agricole une trentaine en partenariat avec le CNIEL.

Quelques exemples ...

  • Un projet phare, porté depuis 13 ans par le lycée agricole Rochefort-Montagne (AURA), en partenariat avec INRAE et VetagroSup, qui a permis l’élaboration d’un outil d’aide à la décision (OAD) pour piloter les choix stratégiques des chefs d’exploitation en fonction du bilan Carbone. Cette méthode a été testée et validée sur 10 élevages du territoire, en plus de celui du lycée, qui pilotent désormais tous leurs choix stratégiques à partir du potentiel de séquestration carbone de leurs pratiques.

  • La mise en place par les établissements d’Alsace d’une méthode scientifique pour estimer la séquestration de carbone des haies plantées dans les fermes des lycées agricoles et d’une procédure d’achat de ces « crédits » par l’ENGEES pour compenser ses propres émissions.

  • Un réseau d’une quarantaine d’établissements produit des outils, méthodes et résultats pour l’ensemble de l’enseignement agricole. Un groupe d’enseignants testeurs des différentes méthodes de diagnostic est constitué dans ce cadre. Ces établissements sont parties-prenantes de projets nationaux de recherche et d’innovation emblématiques sur la thématique : Carbon Dairy, Beef Carbon, LIFE AgriAdapt, EnR2, RMT MAELE, RMT Sols et Territoires...