Le Concours Général Agricole 2016, l'incontournable du Salon
Pascal Xicluna
Les finales du Concours Général Agricole se déroulent à l'occasion du Salon International de l'Agriculture, du 27 février au 6 mars 2016 à Paris, Porte de Versailles. Deux nouveautés cette année 2016 : l'ouverture du concours aux viandes d'agneaux et de porc et l'apparition du concours jury élève prairies fleuries. Sans oublier les traditionnels concours des animaux, produits, vins, jeunes professionnels… Il y en a pour tous les goûts.

 Initié en 1843 avec le concours de Poissy, le Concours Général Agricole (CGA) a été créé en 1870. Il sélectionne et prime les meilleurs produits du terroir français et animaux reproducteurs. Le CGA est la vitrine de la biodiversité de la génétique et de la gastronomie française. Il est devenu un incontournable du Salon International de l'Agriculture et participe largement à son rayonnement.

Le concours des animaux, un accélérateur commercial pour les professionnels

Le Concours Général Agricole des animaux est un outil de promotion de la génétique et de l'élevage français ainsi qu'un élément d'attractivité du Salon International de l'Agriculture. Plus important concours d'animaux au monde, ses épreuves sont retransmises sur Internet et suivies en direct par près de 30 000 internautes. Elles constituent pour les éleveurs la vitrine du meilleur de l'élevage français, qui permet de multiplier les échanges techniques et économiques avec des acheteurs nationaux et internationaux.

Le concours des animaux en 2015 :

  • 1 200 éleveurs
  • 2 400 animaux
  • 350 races
  • 7 espèces concernés : bovins, ovins, caprins, porcins, équins, asins et canins

Le concours des produits : la diversité de la production agricole française

Les sélections du Concours Général Agricole s'effectuent dans 25 catégories de produits qui intègrent régulièrement des nouveautés. Au-delà des foies gras, charcuteries, miels, fromages, vins et spiritueux, de nouvelles catégories sont régulièrement introduites après une phase d'expérimentation. L'année 2016, voit l'ouverture du concours aux viandes d'agneaux et de porc sous signes officiels de qualité.

Le concours des produits en 2015 :

  • 1 700 producteurs
  • 3 571 dégustateurs
  • 4 656 produits dégustés d'origine fermière, artisanale ou industrielle

Le concours des vins exclusivement issus des régions viticoles françaises

Tous les vins AOC, IGP mais aussi ceux sans indication géographique peuvent participer à ce concours. Il sélectionne et récompense les meilleurs produits présentés par les vignerons, négociants vinificateurs et coopératives vinicoles.

Le concours des vins en 2015 :

  • 3 846 producteurs
  • 3147 dégustateurs
  • 16 338 vins dégustés
  • 3 741 vins médaillés

Les concours des jeunes professionnels : la consécration d'un parcours pédagogique

Le Concours Général Agricole révèle également des jeunes de 15 à 25 ans à travers trois concours. Deux concernent les animaux : le concours de jugement des animaux par les jeunes (CJAJ) et le trophée national des lycées agricoles (TNLA). Le troisième concours concerne les vins : le concours des jeunes professionnels du vin (CJPV). Ces concours concernent des élèves de l'enseignement agricole, hôtelier ou commercial et des futurs jeunes professionnels, agriculteurs récemment installés ou jeunes producteurs de vins.

Le Concours de Jugement des Animaux par les Jeunes en 2015 :

  • 9 125 jeunes
  • 73 départements
  • 385 finalistes

Le concours des prairies fleuries, respectueuses des équilibres agro-écologiques

Depuis 2014, le concours des prairies fleuries a rejoint le Concours Général Agricole. Il s'agit d'herbages (non semés) riches en espèces qui sont fauchées ou pâturées pour nourrir le bétail. Ce sont donc des prairies humides, des pelouses sèches, des pelouses de moyenne ou haute montagne, de parcours, de landes… En 2016, un concours jury élève prairies fleuries est lancé et organisé pour la première fois à titre expérimental. Ce concours s'adresse aux jeunes de l'enseignement agricole et distingue les étudiants ayant réalisé la meilleure analyse et la meilleure présentation.

Les médailles : une référence en France et à l'international

Or, argent, bronze, les médailles du Concours Général Agricole sont plébiscitées par les consommateurs français*. Elles sont synonymes de confiance, d'authenticité, de respect des savoir-faire des filières agroalimentaires françaises. Les jurys sont composés de plus de 10 000 jurés dégustateurs, tous bénévoles, dont 6 700 participent en finales. Il s'agit pour partie de professionnels des produits concernés (production, restauration, commercialisation), et pour partie de consommateurs avertis auxquels le CGA propose des formations d'initiation et de perfectionnement à l'analyse sensorielle. Cette rigueur et cette recherche du plus haut niveau de qualité font du CGA la référence d'une alimentation conviviale, saine et authentique.

* 50 % des consommateurs français achètent des produits médaillés.

Retrouver le programme des concours animaux 2016

Voir aussi