Indonésie

Télécharger la fiche Indonésie - Collection 2019 (PDF, 272.7 Ko)

Contexte agricole et relations internationales

Ce qu'il faut savoir

L’Indonésie couvre une surface de 191 millions d’hectares dont 57 millions d’hectares de terres agricoles, soit 30% de la surface du pays.

Avec 26 millions d’exploitations agricoles d’une taille moyenne de 2 ha, l’agriculture contribue à hauteur de 13,1% du PIB et mobilise 32% de la population active en 2016.

L’agriculture indonésienne présente un visage contrasté avec d’une part des positions fortes sur certaines cultures d’exportation (huile de palme, caoutchouc, cacao, café) et d’autre part la persistance d’une dépendance aux importations pour couvrir ses besoins en produits de base (blé, soja, lait, viande).

Depuis son indépendance en 1945, la priorité de l’Indonésie en matière de politique agricole est de parvenir à l’autosuffisance, en particulier pour ses cultures vivrières, afin d’assurer sa sécurité alimentaire. Cette priorité a été réaffirmée par l’actuel Président, M. Joko Widodo, élu en 2014. Après des décennies d’efforts et même si la malnutrition touche encore près de 8% de la population en 2015, la situation en matière de sécurité alimentaire s’est fortement améliorée au sein du pays.

Au cours des dernières années, d’importants investissements ont été consentis en faveur de l’huile de palme qui est devenue une production « phare » de l’agriculture de l’Indonésie. Elle en est ainsi le premier producteur et le premier exportateur à l’échelle mondiale, avec un excédent agroalimentaire total important (+ 15 Md€ en 2014). Ce succès pose cependant un certain nombre de questions en matière de développement durable.

Voir aussi