Gestion durable des forêts : une feuille de route pour répondre aux enjeux du changement climatique
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr
Depuis décembre 2019, le Comité spécialisé gestion durable des forêts s'organise pour répondre aux problématiques qui touchent les forêts françaises. Objectif : définir une feuille de route pour l’adaptation des forêts au changement climatique d’ici mars 2020.

C’est lors du Conseil supérieur de la forêt et du bois (CSFB) du 8 octobre 2019 que le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation, Didier Guillaume, a demandé aux acteurs du secteur forêt-bois de s'organiser pour répondre à la crise qui frappe actuellement les forêts de l’hexagone.

Trois questions piliers pour structurer la feuille de route

Le Comité spécialisé gestion durable des forêts (comité spécialisé du CSFB) a été mobilisé pour structurer une réflexion sur l’avenir des forêts. Cette réflexion s’organise autour de trois grandes questions :

  • Quels enseignements peut-on tirer des connaissances et expériences pour la gestion de la crise ?
  • Quelles lignes directrices et outils peut-on proposer pour le renouvellement, la reconstitution et l'amélioration des forêts dans un contexte de changement climatique ?
  • Comment s’organiser pour que l'ensemble des acteurs de la gestion forestière et des filières soit en mesure de répondre aux crises ?

Ces questions doivent permettre au comité de préparer la feuille de route pour définir les enjeux de court terme, liés notamment à la crise actuelle des scolytes (insectes ravageurs) et les enjeux de plus long terme.

Pour chaque question des concertations sont organisées pour élaborer les éléments de réponse et des propositions d'actions qui seront inscrites dans la feuille de route.

Deux sujets transversaux ont également été identifiés : « relation forêt-société » et « expérience et coopération européenne ».

Le changement climatique : l’enjeu central de cette feuille de route

Certaines forêts françaises et européennes, véritables témoins des changements globaux en cours, sont aujourd'hui fortement touchées par des crises sanitaires et climatiques. La succession de sécheresses 2018 et 2019 a affaibli les arbres et les a rendus plus vulnérables aux attaques d’insectes.

La résilience des écosystèmes des forêts est compromise. La crise actuelle nécessite des actions à la fois curatives et préventives : les forestiers doivent renouveler les peuplements dépérissant et adapter les forêts françaises en tenant compte des risques futurs. Dans un contexte d’incertitude, les questions posées par le renouvellement et l'amélioration de la résilience des forêts sont nombreuses et complexes. Il est donc nécessaire de trouver des solutions durables.

Voir aussi