Consommation bio : les Français ont modifié durablement leurs pratiques
Cheick Saidou / agriculture.gouv.fr
En 2018, près de 9 Français sur 10 déclarent avoir consommé des produits biologiques. Ce score élevé illustre la place prise par ces produits dans les habitudes alimentaires. Mais, qui sont ces consommateurs ? Pouvons-nous parler d’une modification des comportements ? Pourquoi les Français consomment-ils bio ? Quels sont les produits les plus consommés ?

Cette année encore, l’Agence Bio publie le « Baromètre de consommation et de perception des produits biologiques en France ». Celui-ci est établi grâce à l’interrogation de 2 000 Français, âgés de 18 ans et plus. L’occasion de mieux comprendre la place de ces produits dans les habitudes et la consommation des Français.

Le choix du bio pour préserver sa santé

Qu’est-ce qui pousse à la consommation de produits biologiques ? Pour 69% des personnes interrogées, il s’agit surtout de préserver sa santé. Mais, on retrouve aussi deux autres raisons : pour la qualité et les goûts des produits, ainsi que pour la préservation de l’environnement.

Mais, il ne faut pas négliger le goût. Il reste le premier critère de sélection des achats, derrière le prix et l’origine française.

Les Français et leurs comportements alimentaires

Alors que 57% des Français déclarent avoir modifié leurs habitudes alimentaires, quels sont ces changements ?

  • 61% évitent désormais le gaspillage ;
  • 58% respectent la saisonnalité des produits ;
  • 55% achètent plus de produits frais ;
  • 52% privilégient les produits locaux et les circuits courts ;
  • 45% cuisinent davantage ;
  • 43% font le choix d’acheter de plus en plus de produits biologiques.

Un nouveau profil : les jeunes consommateurs

Le « Baromètre de consommation et de perception des produits biologiques en France » s’est intéressé à la consommation des jeunes français, âgés de 18 à 24 ans. Les nouvelles générations font, elles aussi, le choix du bio. Malgré un frein budgétaire à prendre en compte, les benjamins de la population française représentent un panel de nouveaux consommateurs, avec 27% des 18-24 ans qui ont l’intention d’augmenter leurs achats de produits bio.

Le bio dans les achats non-alimentaires

Bien que les fruits et les légumes restent en tête des produits biologiques achetés, la consommation des produits non-alimentaires n’a cessé d’augmenter depuis 2015. On note, pour l’année 2019, une progression importante pour les produits ménagers ou encore les cosmétiques.

La consommation d’au moins un produit non-alimentaire bio est passée de 68% en 2015 à 76% en 2018.

Reconnaître les produits biologiques

Le logo bio européen, aussi appelé « EuroFeuille », assure le respect de la législation européenne en vigueur. Ce logo est appliqué sur les produits qui contiennent 100% d’ingrédients issus du mode de production biologique (ou au moins 95% de produits agricoles biologiques dans le cas des produits transformés).

Désormais incontournable, la Marque AB, comme le logo européen, identifie des produits 100% bio. Par délégation du ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation, les organismes certificateurs délivrent les autorisations d’utilisation sur les étiquetages (marque AB de certification).

(Source : Agence Bio)