Animation - Les antibios, comme il faut, quand il faut

Chaque utilisation d'antibiotiques peut rendre les bactéries résistantes. Et les antibiotiques perdent alors de leur efficacité. Pour limiter les traitements antibiotiques autant que possible, il faut prévenir les maladies animales grâce à un ensemble de bonnes pratiques dans les élevages.

Le texte de l'animation

Les antibios, comme il faut, quand il faut !

Chaque utilisation d’antibiotiques peut rendre les bactéries résistantes. Et les antibiotiques perdent alors de leur efficacité.
Pour limiter les traitements antibiotiques autant que possible, il faut prévenir les maladies animales grâce à un ensemble de bonnes pratiques dans les élevages.

Quelles sont les bonnes pratiques ?

  • Biosécurité et hygiène

Pour ne pas introduire de maladies :
- laver ou changer ses bottes à l’entrée et à la sortie du bâtiment d’élevage ;
- se laver les mains à l’entrée et la sortie du bâtiment et après avoir été en contact avec les animaux ;
- laisser les véhicules extérieurs éloignés des bâtiments ;
- nettoyer et désinfecter le bâtiment et le matériel ;
- entretenir les abords des bâtiments pour lutter contre les nuisibles.

  • Vaccination

Identifier, avec l’aide de son vétérinaire, les principales maladies présentes dans l’élevage ou dans la région.

  • Bien-être animal

Ne pas oublier qu’un animal bien nourri, bien logé sera en meilleure santé !
Si toutefois l’animal souffre d’une infection bactérienne, et si le vétérinaire prescrit un antibiotique, il faut absolument : respecter la dose et la durée du traitement.

Découvrez toutes les bonnes pratiques sur agriculture.gouv.fr/ecoantibio

Voir aussi