Transition agroécologique

Retrouvez ci-dessous tous les articles relatifs à la transition agroécologique :

Premier symposium international sur l’agro-écologie à la FAO : la sécurité alimentaire et la nutrition comme enjeux majeurs

Le premier symposium international sur l’agro-écologie pour la sécurité alimentaire et la nutrition organisé par la FAO à l’initiative de la France a été l’occasion pour Stephane LE FOLL de rappeler l’engagement de la France pour permettre l’émergence de nouvelles pratiques agricoles combinant performance économique et écologique.
19/09/2014
Presse

Les principaux leviers de l'agro-écologie

L’agro-écologie se fonde sur une approche systémique de l’exploitation (réflexion globale intégrant simultanément toutes les dimensions de l’exploitation). Il n’existe pas de recette ou de cahier des charges universel, mais des solutions particulières à développer dans chaque contexte en s’appuyant sur des principes communs.
18/09/2014
Info +

Changer les modèles de production pour combiner performance économique et performance environnementale

La France a lancé en 2012 son projet agro-écologique. Celui-ci est un projet mobilisateur et ambitieux visant à réorienter l’agriculture dans l’objectif de combiner performances économique, environnementale et sociale. Il donne lieu à un vaste plan d’action, décliné en différents chantiers qui concernent tous les domaines (enseignement, accompagnement des agriculteurs, réorientationdes soutiens publics, recherche publique et privée...). Ce projet est co-construit en partenariat entre le ministère de l’agriculture et l’ensemble des acteurs du secteur.
18/09/2014
Info +

Atténuation du changement climatique - Lutter contre l'effet de serre

Depuis le début de la révolution industrielle, la concentration en gaz carbonique (CO2) dans l’atmosphère ne cesse d’augmenter. Ce gaz, parmi d’autres, est responsable d’un déséquilibre du phénomène naturel de l’effet de serre qui, s’il n’était pas maîtrisé, pourrait élever de quelques degrés les niveaux de température et même provoquer des changements climatiques. En 1990, le Groupe Intergouvernemental d’Etude sur le Climat (GIEC) a reconnu le lien entre l’accroissement de l’effet de serre et l’activité humaine et la nécessité de stabiliser puis de diminuer leur concentration dans l’atmosphère.
06/08/2014
Info +

Pages