Recette antigaspi : le poireau n'a pas dit son dernier mot !
Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr
Bon marché, savoureux, sain... l'équipe d'Auparager – une start-up qui invente des plats gastronomiques avec des restes destinés à être jetés – dévoile tous les secrets du poireau.

Astuces antigaspi

Le vert des poireaux finit rarement dans nos assiettes... Pourtant, une fois cuite et égouttée, cette partie s’apprécie froide avec de la sauce soja et du gingembre haché. Recette simple, rapide, économique, saine, mais surtout savoureuse.

Une fois lavées, les racines peuvent être frites dans de l’huile d’olive puis assaisonnées de curry, de curcuma ou encore du tandoori. Avec leur forme atypique et leur croustillant, c’est une manière originale de proposer cette partie mal-aimée.

En quiche avec du saumon fumé, en gratin avec du Comté AOP ou du Beaufort AOP, en papillotes avec des feuilles de menthe, en cake avec du jambon cru, le poireau est parfait pour utiliser les restes et en fait donc un allié parfait contre le gaspillage alimentaire.

Bien le choisir

Un poireau bien frais se reconnaît à sa tige droite et ferme, son blanc brillant, son feuillage bien vert, sans taches. Sa racine doit être fraîche et terreuse.

On trouve le poireau toute l’année, mais le poireau primeur, plus tendre et goûteux, se trouve de mai à septembre.

Cuisson et quantité

  • 10 minutes à l’eau bouillante
  • 20 minutes à la poêle
  • 2 poireaux par personne en entrée
  • 1 poireau par personne en accompagnement

Bien le conserver

Le poireau entier peut se conserver une dizaine de jours au réfrigérateur. Cuit et égoutté, il se conserve 3 jours de plus et supporte la congélation.

La production française de poireaux

156 453 tonnes de poireaux ont été produites l'an dernier dans l'Hexagone. Les principales régions productrices sont la Normandie et les Pays de la Loire. (Source : Interfel).

Voir aussi