« Lignes d’horizon », la plate-forme web pour découvrir les métiers de la pêche
Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr
En 2016, la pêche française a généré plus de 13 500 emplois. Filière d’avenir, elle offre de nouveaux horizons professionnels. Pour toucher un large public, et pourquoi pas susciter des vocations, plusieurs acteurs de la filière ont collaboré à la mise en place de « Lignes d’horizon ». Dévoilé le mercredi 27 février sur le stand du ministère au Salon international de l’agriculture, cette plate-forme numérique emmène en immersion avec les professionnels de la mer…

Grâce à la collaboration du Comité national des pêches maritimes et des élevages marins (CNPMEM), de la Direction des pêches maritimes et de l'aquaculture du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, de France Filière Pêche et de la Direction des affaires maritimes du ministère de la Transition écologique et solidaire, la plate-forme numérique « Lignes d’horizon » a vu le jour.

Pour comprendre la réalité des marins pêcheurs et susciter des aspirations auprès des jeunes, « Lignes d’horizon » comporte une multitude de contenus vidéos. Témoignages, questions/réponses, reportages… Les internautes partent en immersion dans toutes les possibilités liées aux métiers de la pêche.

Les marins-pêcheurs ont pleinement collaboré à l’élaboration de cet outil, en partageant leur passion et l’amour de leur métier.

À l’abordage !

Le reportage « À l’abordage » permet de découvrir la mer autrement, grâce à l’aventure d’Anna, 12 ans, et de sa famille, partis vivre au rythme des pêcheurs côtiers de la Manche.

Les jeunes intéressés par cette filière pourront se procurer toutes les informations sur les métiers et les formations. Ils trouveront aussi des témoignages de jeunes professionnels ayant choisi la mer comme métier.  

La pêche française, un secteur dynamique !

  • 6 520 navires ;
  • 8% de la flotte de l’Union européenne ;
  • 70% des marins employés en métropole ;
  • 1,3 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2016.

(Source : Agreste 2018)


Découvrir la plate-forme « Lignes d’horizon »

Voir aussi