Le ministère de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt s'engage pour l'égalité femmes-hommes
07/03/2013
A l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, le point sur la place des femmes dans les métiers du monde agricole et les actions menées par le ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt pour arriver à l’égalité réelle des droits entre femmes et hommes.

Plus de mixité dans la représentation syndicale

La promotion de l’égalité entre hommes et femmes est une priorité gouvernementale, dans laquelle s’inscrit le ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt. Ainsi, le dispositif d’élection aux chambres d’agriculture a été modifié afin de permettre une plus grande mixité dans la représentation syndicale du monde agricole : un décret du 29 juin 2012 fixe l’obligation pour chaque liste de comporter un tiers de femmes, et ce dès les élections de 2013. Un chiffre à rapprocher de la proportion de femmes dans l’agriculture : un quart des chefs d’exploitation sont des femmes. (lien étude) Les résultats nationaux de ces élections viennent tout juste d’être rendus publics. Les femmes sont désormais 1100 à siéger sur un total de 4051 élus, soit 27,15%de femmes, ce qui représente une augmentation significative de la mixité au sein des Chambres.

Une feuille de route dans chaque ministère

Au-delà deces questions de représentativité, Stéphane Le Foll a présenté une feuille de route pour le ministère, en novembre 2012, qui vise à faire de l’égalité femmes-hommes une réalité, à travers une vingtaine de mesures.

Dans les exploitations agricoles, il s’agit notamment d’encourager le recours au remplacement des agricultrices en congé maternité, encore trop peu utilisé, de favoriser l’installation de femmes en agriculture, d’encourager les projets portés par des femmes dans le cadre du deuxième pilier de la PAC, d’améliorer les droits sociaux en matière de retraite...

Dans l’enseignement agricole et la recherche, on compte aujourd’hui plus de 50 %de filles, mais de grandes disparités existent encore selon les filières. Un réseau existe depuis 2002 pour promouvoir l’égalité filles-garçons. La feuille de route du ministère prévoit de continuer, dans les établissements, à lutter contre les stéréotypes, développer le regard critique des élèves, mais aussi des enseignants, diversifier l’orientation des jeunes, etc.

Enfin, au sein du ministère, la feuille de route prévoit d’améliorer l’articulation vie professionnelle – vie privée, lutter contre les obstacles au déroulement de carrière, augmenter le nombre de femmes dans les postes de responsabilité, etc.

Le 8 mars, c’est toute l’année !

Le 8 mars c'est toute l'année !
Si la condition des femmes est un sujet qui doit être porté tout au long de l’année, la date symbolique du 8 mars permet, partout dans le monde, de faire un point sur la situation des femmes dans la société, de « marquer le coup ».

Voir la bande-annonce de « Femmes en campagne », un documentaire de Daniel Vigne, réalisé en 2010 avec le soutien du ministère de l’agriculture :


femmes en campagne par nour_films