La filière bois : diversité et qualités
La forêt française se caractérise par rapport aux autres pays européens par sa très grande diversité : 136 essences forestières dont une trentaine couramment exploitée pour valoriser le bois.

La forêt française : abondance et diversité de la ressource en bois


En 2008, 21 millions de m3 de bois d’œuvre ont été valorisés par les scieries et 11 millions m3 de bois ronds ont été transformés par les industries de trituration (panneaux et pâte à papier). Plus de 20 millions de m3 de bois de chauffage sont récoltés par an, majoritairement pour l’autoconsommation.

Par ailleurs, la surface des forêts françaises s’est accrue fortement depuis la deuxième moitié du XIXe siècle (+65% ). La France dispose d’une grande disponibilité des bois feuillus (2/3 du volume sur pied des forêts françaises). Elle est le premier producteur européen de chêne, de hêtre et de peuplier. Elle offre également une large gamme de bois précieux (merisier, érable, frêne). Cependant depuis 25 ans, la récolte de bois d’œuvre de feuillus a diminué de plus de 50 %en liaison avec la réduction de la demande du marché.Des travaux sont en cours pour inverser cette tendance.

La récolte de bois d’œuvre de résineux a, elle,augmenté de près de 50 %pour répondre au marché de la construction. Parallèlement, l’offre a été soutenue par une politique active de reboisement au 20ème siècle. Les pins maritime et sylvestre, le sapin, l’épicéa commun et le douglas sont lesessences les plus couramment utilisées.

Diversité et complémentarité de la transformation du bois

La grande variété d’essences disponibles en France a permis aux scieurs et aux autres acteurs de la transformation du bois de se positionner sur le marché mondial. La diversité des acteurs de la filière bois permet de valoriser au mieux l’ensemble du bois, sous toutes ses formes : fibre, sciure, copeaux, sciages, produits à base de bois recomposés. Les différentes activités de transformation du bois sont parfois complémentaires, les produits connexes de production des uns pouvant être utilisés comme matière première par les autres.

Schéma de la filière foret-bois :

 

La filière forêt bois

Les activités de la filière bois représentent plus de 200 000 emplois salariés. Si l’on ajoute les artisans et les entreprises du bâtiment qui utilisent cette matière première, la filière bois, avec son activité de commercialisation, emploie près de 450 000 personnes. Beaucoup de ces emplois se situent en zone rurale. L’activité économique liée à la forêt contribue à dynamiser un tissu local fragile, parfois menacé de désertification.

Avec une forte tradition forestière, une position géographique au cœur de l’Europe (trois façades maritimes avec plus d’une vingtaine de ports tournés vers le négoce du bois), la France est un acteur important du commerce du bois

Plan national d’action pour l’avenir des industries de transformation du bois

Stéphane LE FOLL, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt et Arnaud MONTEBOURG, ministre du Redressement Productif ont présenté le 18/10/2013les mesures en faveur des industries du bois

Le bois : diversité et qualités

Pour en savoir plus

 

Voir aussi