Doter la France d’une couverture LiDAR haute densité pour les territoires à enjeux forestiers et agricoles

logo France relance

 

 

 

Cette mesure fait partie du plan de reboisement des forêts françaises et de soutien à la filière bois, doté de 200 M€.

Objectif : acquérir via la technologie LiDAR haute densité de points (HD) une connaissance fine du territoire national sur les zones à enjeux forestiers et agricoles.

Quelles sont les actions ?

La technologie LiDAR HD (Light Detection and Ranging), par sa capacité à décrire finement le sol (même sous couvert végétal), le chevelu hydrographique (fleuves, rivières…) et les différents étages de la végétation, permet d’analyser et de suivre les évolutions du territoire.
En matière de forêt, le LiDAR HD permet de connaître et de décrire les peuplements forestiers à l'échelle très fine de la parcelle forestière, et non plus d'un massif. Les données faciliteront ainsi l'élaboration et le suivi des documents de gestion sylvicole, la dématérialisation des procédures administratives forestières et environnementales (télédéclarations, demandes d'aides), l'amélioration de la desserte forestière et du transport du bois, le suivi et le contrôle des défrichements et des replantations, le suivi de l'état sanitaire des forêts et la prévention du risque « feux de forêts ».
En matière d’agriculture, la technologie LiDAR HD pourra apporter une meilleure connaissance des surfaces agricoles.

Qui peut en bénéficier ?

Cette nouvelle modélisation numérique du territoire bénéficiera notamment :

  • Aux opérateurs publics (IGN – Institut national de l'information géographique et forestière, Office national des forêts – ONF, centre national de la propriété forestière – CNPF, Agence de service et de paiement...) et aux services de l’État en apportant une plus grande précision et performance dans la conduite des politiques publiques dont ils ont la charge ;
  • Aux acteurs de la filière forestière (gestionnaires forestiers privés, coopératives, experts forestiers, propriétaires, communes forestières…) et agricole.

Comment en bénéficier ?

A l’issue des phases d’acquisition et de traitement, les données seront mises à disposition par l’IGN.

Quel calendrier ?

Les acquisitions débuteront début 2021.

Qui contacter ?

L'Institut national de l'information géographique et forestière (IGN).

Lien utile :

Pour en savoir plus :

Voir aussi