Accueillir un collègue en situation de handicap
GettyImages
Afin de faciliter la vie professionnelle de chaque personne en situation de handicap, les employeurs et collègues doivent adapter leurs comportements afin d’accompagner ces personnes, dans toute leur diversité et leur complexité, dans toutes les formes d’activité possibles.

La notion de handicap recouvre des situations personnelles toutes différentes les unes des autres.

Comprendre le handicap

Les personnes handicapées ont en commun une perte de fonctions (physiques, sensorielles, psychiques…). Confrontées aux barrières comportementales et environnementales dans leur vie quotidienne, elles peuvent être mises en situation de handicap.

Une déficience constituera une situation de handicap dans certains cas mais sera neutre dans d’autres. Par exemple : ne pas pouvoir distinguer clairement les couleurs sera objectivement handicapant pour un électricien devant raccorder des fils électriques mais sera sans incidence dans le cadre d’une autre activité professionnelle.

Adapter son comportement selon le handicap de son collègue

Avec une personne présentant des troubles visuels :

  • Quand vous entrez dans une pièce, se présenter et appeler la personne par son nom
  • Prévenir la personne quand vous quittez la pièce
  • Veiller à dégager les espaces de circulation et ne laisser pas une porte à demi-ouverte

Avec une personne présentant des troubles auditifs :

  • Quand vous parlez, rester face à la personne
  • Se présenter et écrire son nom
  • Communiquer par écrit
  • S'assurer que vos propos sont bien compris

Avec une personne présentant des troubles mentaux et psychiques :

  • Laisser le temps à la personne de s’exprimer jusqu’au bout
  • Montrer-vous calme et patient

Avec une personne présentant des troubles moteurs :

  • Penser à se mettre à la hauteur d’une personne en fauteuil roulant
  • Parler normalement et laisser le temps de répondre à une personnes handicapée moteur cérébral

Interroger ses propres préjugés

Prendre conscience de ses préjugés est nécessaire pour être capables de les dépasser.

En effet, une étude révèle que si 95% de la population se dit prête à travailler avec une personne en situation de handicap, 43% pense que les personnes handicapées ne peuvent généralement pas fournir la même quantité ou qualité de travail. (Source : Etudes regards actuels sur le handicap, Patrick Conrath, Martin Média, 2011).

 

Pour en savoir plus, consulter les sites : Handicap.gouv.fr et Handicap.agriculture.gouv.fr