Un verger en cercle pour réduire les pesticides
Thomas Nicolas / Inra

Place au cercle ! Avec le projet Z - pour zéro pesticide - les chercheurs de l'Institut national de la recherche agronomique (Inra) de Gotheron, dans la Drôme, expérimentent un nouveau type de parcelle : un espace rond où tout repose sur le choix et l’agencement en cercle des plantations.

Crédit ci-après

Le premier cercle, le plus grand, se compose d'une haie composée de châtaigniers et d’amandiers dont la fonction est de protéger du vent. Dans les arbres, des nichoirs à mésanges et des perchoirs à rapaces ont été installés, afin de ralentir la progression des ravageurs dont ces oiseaux se nourrisent.

Le deuxième cercle est constitué de pommiers, véritables pièges pour les pucerons qui ne chercheront pas à aller plus loin. Le troisième cercle, lui, accueille également des arbres fruitiers qui attirent d’autres insectes nuisibles.

Au centre se trouve l’espace de production, avec des pêchers, pommiers, pruniers et abricotiers. Au pied des arbres, poussent des plantes protectrices. Certaines exercent des effets répulsifs contre les ravageurs alors que d’autres attirent les insectes protecteurs. Et tout au cœur est aménagée une zone semi-sauvage avec une marre offrant une biodiversité utile pour l’ensemble du verger.

L’enjeu pour les chercheurs est de comprendre les processus qui se mettent en place et d’évaluer les performances environnementales, sociales et économiques de cette organisation spatiale.

Voir aussi